Le 33ème RIMA accueille des officiers de République Dominicaine

Vues : 54

FAA : le centre d’aguerrissement commando du 33e régiment d’infanterie de marine forme 60 élèves officiers de République Dominicaine.

Du 05 au 19 septembre 2015, le 33e régiment d’infanterie de marine (33e RIMa) a accueilli 60 élèves officiers et 4 cadres de République Dominicaine. Durant deux semaines intensives, les cadets dominicains ont suivi un stage de formation au combat en forêt tropicale au centre d’aguerrissement de l’outre-mer et de l’étranger (CAOME).

FAA-eleves-officiers-Republique-Dominicaine-03

Au programme, des exercices au commandement en situation de fatigue et de stress, et des formations aux techniques de survie en zone hostile. Pour ce faire, les stagiaires ont été déployés sur trois sites complémentaires du CAOME :

  • Le site du fort Desaix, composé des pistes collectives et individuelles et d’un site d’escalade afin de tester l’esprit d’équipe et les techniques de franchissement,
  • Le site de la forêt de Colson pour l’apprentissage de la vie en forêt tropicale et du combat en jungle,
  • Le site du François pour la navigation, les raids nautiques, le parcours d’audace aquatique et le parcours mangrove.

Réputé dans toute la Caraïbe pour son exigence physique, le CAOME a notamment accueilli en 2014 quatre détachements militaires étrangers. Militaires canadiens, cadets dominicains, policiers saintluciens ou militaires dominiquais se sont ainsi forgés le corps et l’esprit dans ce centre de formation commando pour résister en toutes circonstances.

FAA-eleves-officiers-Republique-Dominicaine-10

Ce stage d’aguerrissement des cadets dominicains s’inscrit dans le cadre plus large des actions que conduisent les forces armées aux Antilles avec la République Dominicaine dans le but de renforcer encore la coopération entre nos armées, d’améliorer les capacités opérationnelles et tactiques des forces en présence et leur interopérabilité avec nos partenaires. Cela permet une meilleure coordination entre les forces armées en cas de crise, comme lors d’une opération de secours après une catastrophe naturelle par exemple. Forte d’une armée de 30 000 Hommes, la République Dominicaine constitue la 2ème puissance militaire de l’arc antillais après Cuba. La France et la République Dominicaine ont des préoccupations communes notamment en matière de défense, de sécurité et d’environnement.

Les forces armées aux Antilles (FAA) garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées à dominante aéromaritime de premier plan sur le théâtre Antilles-Guyane, en coordination avec les forces armées en Guyane (FAG).