Le bilan des médaillés taekwondoistes martiniquais à Aguascalientes

Vues : 43
kevan-brival-wesley-maran

Wesley Maran et Kevan Brival

Le bilan des médaillés taekwondoistes martiniquais à Aguascalientes (Mexique)

Après avoir participé et remporté deux médailles lors du championnat continental de Taekwondo zone Panaméricaine, la ‪Martinique Taekwondo Team‬ a poursuivi sa route en participant à l’Open Panamerican G1 de Taekwondo avec six athlètes engagés dont quatre d’entre eux faisaient leurs débuts au haut niveau international.

medailles-remportes-taekwondo-panamericain

Wesley Maran – médaille de bronze cadet -57kg
Après avoir brillé en championnat, il fallait trouver la ressource pour conquérir de nouveau une place sur le podium face à de nouveaux adversaires. C’est chose faite.

Kevan Brival
Le système de la mort subite ne laisse pas de place à l’erreur. Elle est en phase avec la loi du sport : un gagnant, un perdant. Son parcours s’arrêtera en huitième de finale. Le succès, c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme.

Anthony Lalaus
Se relever suite à un échec est une attitude de gagnant. Après avoir fait l’impasse lors de son combat du championnat continental, il se hissera jusqu’en quart de finale lors de cette compétition. Une réussite en soi pour une première participation.

Cédric Rosine Richie Edorado – médaille argent ultra -68kg
Vous interdisez les erreurs, vous empêchez ainsi la victoire. Pour une première participation, il a pu toucher du doigt son rêve : savoir ce qu’est une compétition internationale de haut niveau.

Pascal Sarah – médaille or ultra -68kg
Nulle pierre ne peut être polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son expérience sans épreuve. C’est en tout point ce que ce père de famille accompli a vécu. Une victoire en soi.

Loïc Sarah – médaille bronze 8/10 ans -35kg
Perdre ne signifie rien, et si vous êtes trop possédé par l’idée de gagner, la moindre déception peut vous briser. Ce jeune athlète est un gagnant en dépit de sa défaite sous le système de la mort subite. Son histoire commence.

Au delà des médailles et des diplômes qui sont une des formes de reconnaissance d’un travail entrepris et accompli, c’est le DO qui nous mène sur le chemin du progrès humain car il est à l’image de l’esprit qui nous anime, l’esprit des arts martiaux.

Fiers de nos couleurs ! Fiers de notre identité !

 


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés