Le budget en faveur du plan « Séismes Antilles » est augmenté

Vues : 67
seisme3-650x365

Dans le cadre de la seconde phase du plan « Séismes Antilles », le gouvernement attribuera une enveloppe de 450 millions d’euros pour la période 2016-2020 aux collectivités, un budget 30 % supérieur à celui de la première période 2007-2015. L’objectif est d’amplifier les travaux de construction et de renforcement parasismique pour réduire les risques, dans notre région connue pour être très exposée.

En effet, mercredi 27 juillet, les ministres de l’Environnement, Madame Ségolène Royal, et des Outremers, Madame George Pau-Langevin, ont expliqué, en conseil des ministres, que « devant l’importance des travaux à conduire, le rythme d’avancement des opérations de confortement parasismique devra être amplifié. »

Elles ont notamment rappelé que « les Antilles françaises sont très exposées au risque sismique et ne sont pas à l’abri d’un séisme majeur tel que celui du 12 janvier 2010 en Haïti », lequel avait fait plus de 200 000 morts.

Ce budget permettra de « conforter ou reconstruire 120 établissements scolaires, une quinzaine de casernes de pompiers et près de 3000 logements sociaux », a précisé Ségolène Royal.

Entre 2007 et 2015, l’État avait déjà contribué à hauteur de 350 millions d’euros pour la construction et à la réhabilitation de 2 300 logements sociaux, d’établissements de santé et de centres de gestion de crise aux normes sismiques, en plus de 36 écoles et 2 collèges.

Ont également été lancées des mesures d’éducation au risque, de formation professionnelle, de sensibilisation et de préparation à la gestion de crise, selon Mme Pau-Langevin.

La concertation va se poursuivre, sous le pilotage des préfets, dans les semaines qui viennent avec les collectivités territoriales pour boucler le plan, ses objectifs et les financements complémentaires à ceux de l’Etat, comme les fonds européens et ceux des collectivités territoriales.

 

Texte : Mickaël Léonce
Photo : franceseisme.fr