Le capitaine de frégate Gaëtan Gayraud prend le commandement du Germinal

Vues : 175

Le vendredi 07 juillet 2017, le vice-amiral Olivier Coupry, commandant supérieur des forces armées aux Antilles, a fait reconnaître le capitaine de frégate Gaëtan Gayraud comme nouveau commandant de la frégate de surveillance (FS) Germinal. Il succède au capitaine de frégate Michael Vaxelaire.

Entré dans la Marine en 1997, le capitaine de frégate Gaëtan Gayraud est un homme de terrain et d’opérations. Commando marine breveté moniteur parachutiste ou encore plongeur de bord, le CF Gayraud a été déployé sur de nombreux théâtres d’opérations dont les TAAF pour de la police des pêches, l’océan Indien pour l’opération Enduring Freedom ou encore l’Afrique de l’Ouest pour l’opération Corymbe et pour des opérations de lutte contre le narcotrafic. Surfacier, le capitaine de frégate Gayraud a embarqué sur la frégate légère furtive Courbet, sur le porte-avions Charles de Gaulle et enfin à bord du bâtiment de projection et de commandement Dixmude.

Sa culture opérationnelle, son expertise de l’action de l’Etat en mer, du travail en inter-administrations et en interalliés lui seront plus que bénéfiques pour l’exécution de ses nouvelles fonctions de commandant d’un frégate de surveillance, spécialiste elle de la chasse aux narcotrafiquants en mer. Le capitaine de frégate Gaëtan Gayraud est chevalier de la Légion d’Honneur, décoré de la croix de la valeur militaire avec une citation et de la médaille d’or de la Défense nationale avec deux citations. Passionné de trails et de randonnées, son affectation aux Antilles saura, à n’en pas douter, le combler grâce à une nature riche et un dynamisme certain pour ces sports en Martinique.

???????????????????

Bilan des 18 mois de commandement du capitaine de frégate Michael Vaxelaire :
De janvier 2016 à juillet 2017, le Germinal a mené des opérations de lutte contre le narcotrafic dans l’arc caribéen et en océan Atlantique. Ces opérations spécifiques de l’action de l’Etat en mer constituent le cœur de métier des frégates de surveillance aux Antilles. 07 interceptions de navires transportant de la drogue ont été conduites par l’équipage du Germinal avec l’un ou l’autre des détachements hélicoptères embarqués (Panther de la 36F ou Alouette III de la 22S) permettant ainsi que près de 2,4 tonnes de drogue soient retirées du marché européen et que 20 narcotrafiquants ne soient écroués.

Parfaitement intégrée dans le tissu local, la frégate de surveillance Germinal a intensifié son partenariat avec la ville des Trois- Îlets comme en septembre 2016 où 24 collégiens et 2 enseignants du collège des Trois-îlets ont eu la chance de pouvoir embarquer pour une journée d’exercices à la mer et vivre, durant plusieurs heures, la vie d’un marin embarqué. En juin dernier, ce sont également 10 entrepreneurs membres du « Club executive caraïbe HEC » qui se sont rendus à bord de la frégate afin d’échanger avec son état-major autour des questions du management et du commandement, de l’adhésion aux valeurs et de la gestion de situation de crise. Ces opérations entrent dans le cadre du lien nécessaire entre l’armée et sa nation.
Enfin, sous ses ordres, la frégate Germinal aura signé un parrainage permanent avec la PMM de Martinique pour unir les fanions et favoriser les échanges dans le cadre de la valorisation de la Marine et de ses métiers auprès de la jeunesse Martiniquaise.

Les unités de la Marine nationale aux Antilles ont pour mission de faire respecter les intérêts de l’Etat sur les espaces maritimes éloignés de la métropole relevant de la juridiction française. En menant des opérations de surveillance du trafic maritime, de lutte contre le trafic des stupéfiants, de sauvetage de vies humaines en mer, de police des pêches ou encore d’aide humanitaire lors de catastrophes naturelles, les unités de la Marine nationale aux Antilles assurent la protection de la population et la préservation des ressources en mer des Antilles.

Les FAA garantissent la protection du territoire national et animent la coopération régionale depuis les départements de la Martinique et de la Guadeloupe. Elles constituent un dispositif interarmées de premier plan sur le théâtre Caraïbe, en coordination avec les forces armées en Guyane. Les FAA conduisent trois missions principales : l’action de l’État en mer sous l’autorité du délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer (DDG AEM) afin de combattre efficacement le narcotrafic en mer et de coordonner la mise en œuvre des plans d’urgence en mer, l’assistance aux populations en cas de catastrophe naturelle et la coopération internationale et inter-administration.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *