Le chef étoilé Marcel Ravin se met au café !

Vues : 762

Ce lundi 26 février, le chef étoilé martiniquais Marcel Ravin conviait plusieurs invités à venir déguster ses nouvelles créations culinaires à la Table de Marcel, son restaurant de la Pointe Simon. Une aventure d’un soir rendue possible par son savoir-faire, celui de son équipe en cuisine, et Nespresso Martinique : des plats et desserts déclinant les délices insoupçonnés du café. People Bò Kay était de la partie, nous avons eu la chance d’interroger le Chef Marcel Ravin.

C’est parce qu’il souhaitait approfondir son expérience de chef que Marcel Ravin s’est rendu en Suisse pour suivre la Chef Academy de Nespresso. Ce programme de formation, créé en 2010 métamorphose les chefs étoilés en experts du café. « De la même manière, que le vin s’étudie en œnologie, le café aussi peut-être sélectionné selon ses meilleurs crus ». Une expérience qui correspond tout à fait à ce que Marcel Ravin apprécie dans la gastronomie.

 

People Bò Kay : Qu’est-ce que vous retirez de cette expérience ?

Marcel Ravin : C’est toujours l’enrichissement. C’est découvrir de nouvelles choses. Après, c’est à moi de pouvoir m’approprier ces choses pour écrire mon histoire.

PBK: J’imagine aussi beaucoup de plaisir derrière tout ça…

MR: Mais il ne peut pas y avoir de cuisine s’il n’y a pas de plaisir ! Il faut aimer l’autre… Je pense que la cuisine, c’est lié à un acte d’amour, comme je dis souvent à mes garçons. Alors bien sûr que je retire le plaisir parce que de pouvoir jouer avec les saveurs et voir que ça match, c’est toujours un plaisir intense de créer !

PBK: C’est donc ça la recette du plaisir ?

MR: Oui, la recette c’est de faire les choses sérieusement sans se prendre au sérieux.

PBK: Est-ce qu’on pourra retrouver vos créations culinaires de ce soir ?

MR: Aujourd’hui, on joue en huit-clos. Mais il y aura toujours des touches : on retrouve ce type de cuisine, ce type de saveurs, ici ou à Monaco, d’un rocher à l’autre ! [Rires]

PBK: Merci beaucoup !

MR: Merci !

Un dîner, donc, ponctué d’explosions de saveurs tout au long du service, tout en finesse et précision, à travers des plats réinterprétant les recettes créoles transmises par sa grand-mère. Marcel Ravin ajoute les crus Nespresso, ose les associations pour réveiller l’alchimie du goût et les innombrables notes de café, torréfié ou noisette, pistache péyi ou manioc.

Son plat signature, l’œuf de Monte-Carlo (œuf manioc, truffé et mousse de maracuja, saupoudré de pistache et grains de café concassés du Guatemala), a fait fondre plus d’une papille, dont celles de plusieurs vlogueuses martiniquaises, comme Sicy Mood (@sicymood) ou Ma Cuisine créole (@macuisinecreole) conviées à ce dîner spéciale.

Betty Oopss (@bettyoopss), elle-même très impressionnée, s’est confiée à nous : « Je ne suis pas une consommatrice de café, mais dans ces plats, il est utilisé comme une épice qui relève le goût des aliments. C’était magique ! »

Un voyage merveilleux, qui se conclut sur les rochers chocolatés du Chef, que l’on pourra retrouver, aussi, à la Table de Marcel, à Fort-de-France.

Texte & Photos: Mickaël Léonce