« Le coiffeur personnel » du Président touche un salaire de ministre

Vues : 506

Encore une nouvelle révélation sur les dépenses de l’Elysée. Le Canard enchaîné annonce dans sa dernière édition que le coiffeur le mieux payé de France est celui du Président de la République. Un salaire mensuel qui avoisine les 10 000 Euros. Des chiffres découverts par l’hebdomadaire « Le Canard Enchaîné » et repris dans la presse française.

Ces largesses présidentielles semblent donner à Olivier B. « le coiffeur personnel » de François Hollande, un statut de ministre. Selon le journal satirique, le salaire du coiffeur serait de 9895 euros brut contre 9940,20 euros pour un membre du gouvernement. Il perçoit donc une somme annuelle de 120 000 euros.

Des sommes qui surprennent son électorat, le président ayant lui-même annoncé des restrictions sévères sur son salaire, une baisse de 30%, au lendemain de son élection. Durant sa campagne électorale de 2012, François Hollande promettait d’être un « Président normal ». Après le scandale sur les chiffres attribués à la protection de Julie Gayet (400 000 euros), ces informations privées arrivent à un mauvais moment, quand la popularité du chef d’état est déjà très basse.

Recruté comme « agent contractuel » pour la durée du mandat présidentiel en cours, Olivier B. a un contrat de CDD de cinq ans. A terme, il percevra prés de 600 000 euros. Il faut en plus rajouter les « éventuelles indemnité de résidence et autres avantages familiaux ». Ce salaire mirobolant a été signé le 16 mai 2012 par Sylvie Hubac, la directrice de cabinet de l’époque.

Un contrat qui nécessite beaucoup de disponibilité, le coiffeur personnel est tenu de suivre tous les déplacements du Président François Hollande. Olivier B. est également tenu au secret professionnel, il ne pourra pas fuiter sur l’entretien capillaire de l’hôte du Palais présidentiel à la fin de son contrat qui s’arrête en 2017.

Dorothée Audibert-Champenois
Photo Atlantico