Le concert « Madiba Le Musical » – Dans les pas de Nelson Mandela

Vues : 48

Jeudi 21 janvier à Paris, l’équipe de Broadway  Mad, présente un spectacle-musical dans la lumière (disent-ils) de Nelson Mandela, Prix Nobel de la Paix en 1993. Le Père de l’Afrique multi-raciale. Reconnu dans le monde entier pour sa politique de réconciliation entre noirs et blancs, sa Nation arc-en ciel.

«C’est la pratique de la danse et de la musique qui m’ont permis de rester en paix avec moi-même ». C’est une déclaration de Nelson Mandela lors d’un concert de Johnny Clegg en Avril 1997 à Francfort en Allemagne.

Fort de ce constat avant même sa disparition, Jean-Pierre Hadida s’est lancé dans un projet musical, s’inspirant du parcours de Nelson Mandela (familièrement appelé Madiba), qu’on sait très malade à cette période.

Cette idée se construit alors,  dans la discrétion.

La première sortie de Madiba Musical est une opportunité, elle ouvre le deuxième jour des festivités de « Soliday’s» en Mai 2013, la représentation dure 25mn,  en 5 tableaux. L’édition de cette année là, a pour thème le Sida, encore un autre combat de Madiba. En Juillet 2013, Jean-Pierre Hadida  présente cette fois,  un show case du spectacle. Nelson Mandela s’éteint en Décembre 2013 à l’âge de 95 ans.

Le projet prend forme en 2015 et en Décembre pour donner un avant-goût de ce concert-musical, l’équipe et l’auteur ( Broadway mad)  réalisent un clip « Freedom » de 2mn53s. C’est le vrai départ de « Madiba le Musical ».

Jean-Pierre Hadida n’est pas à son premier coup d’essai. Cet auteur-compositeur avait dèjà mis en scène un spectacle musical en hommage à Anne Franck. Une comédie musicale saluée par de bonnes critiques a sa sortie,  en 2007.

Ensuite, en quête d’une autre histoire, il lui est venu l’idée de monter un concert-musical dans le « chemin » du leader charismatique de tous les opprimés : Un jeune de Soweto qui aurait pour modèle Nelson Mandela.
Emprisonné après une manifestation anti-raciale, Sam, un jeune noir militant (comme Mandela) tombe amoureux de Sandy, la fille du Chef de la Police  (qui est blanc) Peter Van Leden, et qui l’aurait aidé à sortir de prison. Sam milite désormais pour la libération de son mentor Nelson Mandela.

Un tableau qui voit défiler (en filigrane) l’histoire du jeune Avocat noir (Nelson Mandela) qui ouvre son cabinet en Afrique du Sud avant de rejoindre l4aNC en 1943.. Leader de l’opposition qui lutte contre la politique de domination des blancs, il se radicalise. Commence un long combat contre l’Apartheid dans les années 60, son arrestation en 1962, sa condamnation à vie sur l’île de Robben Island et à la prison de Pollsmoor. La libération de Mandela dans l’après-midi du 11 Février 1990, surprend plus d’un. Il était incarcéré, isolé seul,  depuis 27 ans en Afrique du sud.  Un pays de souffrance, de mépris et d’injustice pour les noirs et afro-descendants, c’était la ségrégation raciale mise place en 1948. Ces lois de l’Apartheid, ont volé en éclat sous la présidence de FrédériK De Klerk en Février 1991. Nelson Mandela, au delà de son image de militant, de combattant contre l’injustice était un homme discret dans sa vie privée, cette sagesse l’a fait devenir premier Président noir de  l’Afrique du Sud,  de 1994 à 1998.

C’est l’histoire-romancée et musicale de Madiba que Jean-Pierre Hadida explosera sur la scène du Comedia,  dans le 10ème arrondissement à Paris. Le spectacle sera sublimé avec de la musique traditionnelle africaine, de la musique zoulou et des rythmes de musiques d’amour.

Dorothée audibert-Champenois

« Madiba le Musical »
Du 21 janvier au 23 Mars 2016
Salle de Spectacle Comedia
Boulevard de Strasbourg à Paris