Le joli profil d’une récidiviste notoire rend fous les internautes

Vues : 3084

Son joli visage et sa mise soignée sont trompeurs, c’est véritablement une Bad Girl.

Cette jeune femme, Sarah Seawright, est une reprise de justice. Mais son joli portrait enflamme depuis quelques jours les internautes qui la découvrent, femme fatale.

CjduWMDWEAAr5Wl (1)

Des messages sans équivoques. Les internautes séduits, sont prêts à lui pardonner tous ses crimes. Derniers tweets pour la jeune femme surnommée « # PrisonBae » (la chérie de la prison) : « Elle pourrait me poignarder à neuf reprises, je m’excuserais et je lui achèterais une chiplote ».

Seulement il faudrait se méfier de son regard aguichant. Sarah Seawright, accusée d’avoir participé à un braquage en 2012, avec vol, kidnapping, coups et blessures sur un homme, dans un parking, a été reconnue coupable et mise en prison.

Deux ans plus tard, en 2014, la jeune Sarah est arrêtée pour conduite imprudente, elle roulait sans assurance. Ne s’étant pas présentée à son audition, elle est arrêtée et incarcérée en Avril dernier, dans le Comté de Pulaski dans l’Arkansas, pour entrave à la justice. Elle pose alors pour la photo d’identité judiciaire, encore appelée le « mug shot », par les officiers de l’identification judiciaire. Bien mise et le visage angélique, sa photo publiée fait le tour d’Internet.

Sarah Seawright n’est cependant pas restée en détention quoique condamnée à 5 ans de probation. En liberté, malgré un casier judiciaire chargé, la jeune femme devient presque insolente en publiant sur Snapshat : « Que le juge aille aille se faire f**** », pas sûr que la justice apprécie. Mais pour Sarah Seawright, «Etre méchante, c’est sa devise ».
Une rebelle qui enflamme sans retenue les cœurs sensibles des internautes acquits à sa cause à tout prix. 

Dorothée Audibert-Champenois