Le lycée de Croix Rivail change de direction : Aurore Philippe affecté sur un nouveau poste dès la rentrée

Vues : 1002

L’Établissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) de Croix Rivail à Ducos est un des deux lycées agricoles que compte la Martinique.
Le fonctionnement de cet établissement qui présentait nombre de difficultés, a fait l’objet d’une mission d’inspection générale diligentée par le ministère de l’agriculture de l’agro-alimentaire et de la forêt en avril 2016.

Les membres de la mission d’inspection avaient rencontré l’ensemble des acteurs au sein des différents pôles de l’établissement: membres du conseil d’administration, membres des conseils de centre, personnels enseignants et administratifs, élèves, stagiaires, apprentis et membres de l’équipe de direction.

La mission a mis en évidence un potentiel éducatif insuffisamment exploité, et de réelles faiblesses qui handicapent sérieusement le bon fonctionnement de l’établissement : un manque de lisibilité des orientations et objectifs face aux besoins du territoire, un fonctionnement très cloisonné des différents centres, une faible cohésion interne, des dysfonctionnements aux plans administratif et comptable importants, de réelles faiblesses du pilotage qui handicapent le bon fonctionnement de l’établissement, et des personnels en souffrance. De sérieux doutes pèsent sur la fiabilité des comptes et donc sur les résultats financiers affichés.

Dans de telles conditions, certains centres, notamment l’exploitation agricole et le CFA (formation des apprentis), n’étaient pas en mesure de répondre aux enjeux, voire portaient atteinte au rayonnement de l’établissement, et les enseignants n’étaient pas placés dans de bonnes conditions pour remplir leur mission éducative.

Des changements immédiats et radicaux dans l’organisation, le fonctionnement et le pilotage de l’établissement avaient été donc été jugés nécessaires par le ministère pour faire en sorte que l’établissement de Croix Rivail remplisse au mieux ses missions au bénéfice des jeunes et apprenants de la Martinique.

Pendant l’année scolaire 2016-2017, des indicateurs viennent démontrer que la situation générale de l’EPL de Croix Rivail s’est encore aggravée :
– La plupart des personnels de direction a demandé et obtenu sa mutation. Certains étaient en poste depuis moins d’un an.
– Le syndicat SNETAP n’a eu cesse de relayer lors des instances le malaise et le climat délétère instaurés par le directeur de l’EPL, en totale contradiction avec la promotion des valeurs républicaines qui est au cœur de ses missions.
– En avril 2017 les élèves et étudiants, de manière spontanée, ont déclenché un mouvement de grève qui a duré 2 jours pour dénoncer la forte détérioration de leurs conditions de vie au LEGTA depuis 3 ans. L’internat est déserté, le nombre de pensionnaires est en baisse très sensible.

– Le taux de déperdition en BTS APV est important, soit 17 en première année et seulement 9 en fin de deuxième année.
– Le taux de réussite aux examens BTS est inquiétant car sur 9 inscrits et présentés à la session d’examens 2017 seuls 4 étudiants ont été admis.
– A ce jour le recrutement 2017 pose question : avec seulement 169 inscrits dont des redoublants, le déficit d’effectif est équivalent à deux classes pour la prochaine rentrée. La classe de seconde générale peine à recruter, facteur aggravant pour le moyen terme. Pour rappel l’effectif était de 221 à la rentrée 2016.
– Les conseils de discipline et les violences en milieu scolaire sont en augmentation.
– Les partenaires extérieurs n’assistent plus aux instances (conseil d’administration, conseils de centre) compte-tenu de l’impossibilité de s’y exprimer sereinement.

– L’organisation administrative et comptable de l’établissement est défaillante, une dette de plus de 180 000 euros envers la CTM est apparue.
– Aucune des mesures demandées pour assurer la sécurité de l’établissement n’a été mise en œuvre.
– Rien n’a été fait pour restaurer l’activité de l’exploitation agricole, ce qui a motivé le départ de son nouveau directeur au bout d’un an,
– La situation du CFAA est toujours aussi alarmante : sa situation financière est peu lisible, son climat social est toujours mauvais, malgré 4 réunions avec l’ARACT. Le peu d’implication d’une partie de l’équipe pédagogique empêche la réussite des apprenants malgré de petits effectifs. Le taux de déperdition est très élevé notamment en BTS DARC. Dans cette classe, le nombre d’apprentis qui s’élevait à 12 en début de deuxième année est passé à 6 courant l’année 2017 du fait de ruptures de contrats, d’abandons. Sur ces 6 apprentis présentés à l’examen, seule la moitié a réussi au BTS.

En février 2017, lors d’une nouvelle mission d’inspection, les problèmes de la forme de pilotage et de management du directeur de l’EPL ont été à nouveau constatés.

Ces constats très alarmants démontrent plus que jamais la nécessité d’un changement radical à la direction de l’établissement, ceci afin de restaurer des conditions normales de fonctionnement de l’établissement au profit des jeunes étudiants martiniquais, dans un climat redevenu apaisé au sein des équipes enseignante et encadrante, et avec des relations restaurées entre l’établissement et ses partenaires agricoles, institutionnels et scientifiques.
La DAAF souhaite d’ailleurs rendre hommage aux équipes pédagogiques du lycée de Croix Rivail pour leur action dans un climat devenu délétère. Elle réaffirme que la réussite des jeunes scolarisés au sein du lycée, qui méritent de bénéficier de cadres de qualité, constitue sa première priorité.

Contrairement à ce qu’affirment les membres de son comité de soutien, l’arrêté d’affectation de Philippe AURORE au poste de directeur de l’EPLEFPA de Croix Rivail, d’une durée de 3 ans, prend fin au 31 août 2017, et aucune obligation ne pèse sur l’administration pour une prolongation.

Ainsi, en l’absence de demande de nouveau poste de sa part, il se retrouvera sans affectation au 1er septembre. C’est pourquoi l’administration est tenue de l’affecter sur un nouveau poste à partir du 1er septembre. Cette décision a fait l’objet d’un avis favorable de la CCP des directeurs, qui s’est réunie le 12 juillet. Cette même CCP réunie le 27 juin dernier a émis à l’unanimité de ses membres un avis favorable à la nomination de Mme Girardet sur le poste de Directrice de l’EPLEFPA de Croix Rivail.

Communiqué de la DAAF/Ministère de l’agriculture

Photo : Lycée Agricole de Martinique


1 commentaires :

Les commentaires sont fermés