Le maire de Fort de France condamne les propos de son élue contre Mgr Méranville

Vues : 6

monseigneur-michel-meranville

Il y a quelques jours, Brunette Belfan, Conseillère municipale de Fort de France, également représentante des paroissiens de l’église SAint-Antoine des Terres Sainville, intervenait sur les ondes, fustigeant le comportement de Mgr Méranville. Elle qualifiait en effet de « manoeuvre délibérée » le fait que ce dernier ait décidé de la fermeture de cette paroisse. Selon Madame Belfan, il s’agirait là d’une mesure punitive envers les paroissiens mobilisés en faveur des prêtres qui étaient monté au créneau contre le Vicaire Renard.

Didier Laguerre, premier Magistrat de la ville capitale, s’insurge contre son élue et dément ses propos.

Communiqué du maire de la ville de Fort-de-France :

Suite aux propos tenus sur les médias, par madame Brunette Belfan, en tant que paroissienne de l’église des terres Sainville, à l’encontre de l’évêque de la Martinique Monseigneur Michel Méranville concernant l’accès à la paroisse, le maire de Fort-de-France condamne fermement les propos de la conseillère municipale et se désolidarise totalement des incriminations et de la méthode engagée.

La commission communale de sécurité, en date du 15 juillet 2014, a donné un avis défavorable à la poursuite des activités au regard du niveau de sécurité très insuffisant, voire dangereux, de l’église Catholique SAINT ANTOINE des terres Sainville notamment pour des risques d’éclosion d’incendie et d’effondrement de la toiture.

Le maire partage la volonté de l’archevêché d’assurer la sécurité de la communauté, en ayant procéder à la fermeture conservatoire de l’église et de lui permettre de retrouver cette belle église SAINT ANTOINE dans les meilleurs délais.

Pour ce faire, le maire va accompagner l’Évêché pour apporter des réponses à court, moyen et long terme, à cette situation, notamment concernant la demande des paroissiens d’avoir un lieu de culte, transitoire, dans l’attente.

Le maire de Fort-de-France demande aux administrés de faire preuve de sérénité afin de trouver ensemble les meilleures solutions pour faire face à cet aléa malencontreux.

Didier Laguerre
Maire de Fort-de-France