« Le mariage homosexuel va libérer les familles antillaises des carcans du genre »

Vues : 3

CAYENNE, MARDI 16 OCTOBRE 2012

Tjenbé Rèd Caraïbe était invité hier soir à défendre le projet de loi pour le mariage homosexuel sur Radio Guadeloupe Première, au cours de l’émission «Débattons» animée par Colette Borda.

David Auerbach Chiffrin, chargé de prévention de l’association, dialoguait avec René Noël, maire de la Désirade, conseiller général (apparenté Parti socialiste) et président de l’association des maires de Guadeloupe, ainsi qu’avec Josué Galita, professeur de philosophie.

René Noël a estimé que l’ouverture du mariage aux personnes homosexuelles risquait de «déstabiliser davantage encore» les familles guadeloupéennes, «déjà fragiles» ; au contraire, David Auerbach Chiffrin a soutenu que ce nouveau droit aurait pour effet secondaire de «remettre en question les modèles rigides de l’identité masculine ou féminine qui aliènent aujourd’hui» ces familles.

Il a par ailleurs invité la société guadeloupéenne, issue de l’esclavage, à refuser que la loi puisse définir plus longtemps une catégorie inférieure d’êtres humains, dotée de moins de droits à raison de ce qu’elle est.

Tjenbé Rèd Caraïbe