Le martiniquais David Diomandé a reçu une greffe de rein mais ses soins anti-rejets coûteux appellent à mobilisation !

Vues : 5378

« Il se sent revivre, sa fatigue permanente a disparu », la réaction de Niyah Diomandé est à la hauteur des espoirs de son mari antillais. David Diomandé qui a reçu une greffe inespérée tient à remercier tous ceux qui, par leur contribution financière ou morale, l’ont permis « d’être aujourd’hui un homme greffé et heureux » (Avec son autorisation, nous publions un extrait du communiqué de David Diomandé à la fin de l’article, qui remercie « ses généreux donateurs » ).

L’opération aura duré trois heures. Robuste, David Diomandé récupère mais doit être surveillé très régulièrement pour éviter des complications dues au rejet d’organe. Après le coût élevé de la greffe, d’autres soucis financiers guettent le couple qui vit à Los Angeles.

Comme un signe du destin, c’est le lundi 22 mai, fête de l’abolition de l’esclavage en Martinique que l’enfant du pays, David Diomandé a enfin reçu sa greffe de rein, si espérée. David, journaliste très connu en Martinique s’est installé à Hollywood après une longue carrière sur son île.

Diagnostiqué diabétique en 2004, David Diomandé qui se définit comme « un bourreau de travail » a traversé des périodes critiques. Régulièrement hospitalisé, le martiniquais qui a perdu l’usage d’un œil a survécu en 2008, après six heures d’un coma diabétique . Dialysé depuis, il attendait une greffe de rein.

Une attente forcée, le temps de trouver les fonds nécessaires (335 000 dollars) pour positionner l’ancien animateur « comme actif » sur la liste des patients à opérer.

C’est sa famille proche qui a accepté de partager ces informations avec son public. Un public dans lequel il compte de nombreux donateurs et amis. Mais les soucis financiers du couple ne sont pas résolus. D’autres étapes sont encore à franchir pour la guérison de David. Son épouse américaine, Niyah Diomandé doit cesser ses activités professionnelles pour être disponible auprès de son mari jour après jour. Avec Sheena, leur fille de dix huit ans, David et Niyah Diomandé peinent financièrement et s’inquiètent pour les prochains mois. En effet, « David n’a pas le droit de travailler pendant 3 mois pour éviter tout contact avec des gens qui peuvent être malades car son système immunitaire est faible à cause des anti- rejets » alerte sa femme.

Aussi, en accord avec le Cedars Sinai Medical Center de Los Angeles des appels à l’aide ont été relancés pour permettre au couple de surmonter cette nouvelle étape, Niyah la compagne de David Diomandé l’explique ainsi : « La fondation (National Foundation for Transplants) rigoureusement contrôlé par l’hôpital nous permet de continuer tant qu’il y a des frais a couvrir, ce sont tous les allers-retour avec la clinique, les dépenses liées à la convalescence, les médicaments et les frais imprévus ». 

En espérant la reprise des dons, la famille se réjouit du retour du martiniquais à son domicile, moins d’une semaine seulement après sa greffe de rein, c’est-à-dire le samedi 27 Mai.

Heureuse, Niyah Diomandé nous décrit cette semaine où son mari a reçu son rein.
Après les trois longues heures d’opération, désormais, l’ancien animateur de télévision, a un rein qui commence a travailler. Il filtre chaque jour d’avantage, indique Niyah Diomandé. David qui récupère bien, « a encore un peu de dialyse qui lui est imposée jusqu’à ce que son nouveau  rein soit a 100% de ses capacités ». Des dialyses courtes qui devraient s’estomper très rapidement, précise la femme du martiniquais.

Comme tout greffé, les premières semaines sont des périodes où on se doit d’être prudent. Et Niyah Diomandé insiste : « C’est a présent le premier mois de haute surveillance avec rendez-vous en clinique deux fois par semaine et ajustement des médicaments anti-rejets selon les résultats sanguins. Au second mois, les visites en clinique seront plus espacées et au bout du troisième mois, ce sera deux fois par mois ».

La vie reprendra son cours normal mais David sait que les médicaments anti-rejets sont à vie et qu’il faut strictement respecter « les horaires et les doses ». Il faudra toujours surveiller les moindres signes de rejet ou d’infection appris avant la sortie d’hôpital. Rassurée par les médecins du Cedars Sinai, elle souligne confiante : « De nos jours on arrive a sauver le rein greffé malgré des signes cliniques de rejet. Les médecins agissent en conséquences avec les dosages de médicaments ».

Entourée de son épouse et de sa fille, David Diomandé qui se dit reposé et serein reprendra une vie normale dans trois mois.

Pour participer aux dons vous pouvez ouvrir le lien ci-dessous :              http://give.transplants.org/goto/daviddiamond

Communiqué de remerciements de David Diomandé :

« Recevoir le Don de la Vie est loin d’être anecdotique, a fortiori après 8 ans, 7 mois et 17 jours d’attente et d’espoir ! Car il faut être bien conscient du fait qu’ici, aux Etats-Unis, recevoir un organe est un privilège, non un droit. Le Corps Médical se réserve en effet le droit de refuser à un patient considéré comme peu fiable l’honneur de recevoir un greffon. Trop de gens peu attentifs à leur nouvelle hygiène de vie peuvent ainsi le perdre. Pour ce qui me concerne, à défaut d’être un homme neuf, je me sens un homme nouveau empli d’une énergie que j’avais perdue depuis beaucoup trop longtemps, et qui m’ouvre forcément de  nouvelles perspectives. Je ne puis évidemment m’empêcher de penser que je revis aujourd’hui parce que quelqu’un est « parti  » ; Je bénis autant ce Don du Ciel que je loue les mérites de la Science et de ses médecins ! Je terminerai par une pensée très émue pour les généreux donateurs, devenus mes alliés POUR LA VIE ! MERCI  d’avoir changé la mienne ainsi que celle de toute ma famille, et un mot enfin à l’adresse des équipes de la Steer Martinique, et de Davita Hollywood et Burbank aux Etats-Unis, qui autour des Docteurs Violaine Emal et Roland Lee, réalisent un travail titanesque auprès des dialysés, afin de nous aider à passer au mieux ce cap si particulier ! « 

Propos recueillis par Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
PhotosFamilleDiomandé


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *