Le Martiniquais Fred Constant nommé ambassadeur de France auprès de la République de Guinée équatoriale

Vues : 269

Le Président de la République, François Hollande, vient de nommer Fred Constant au poste d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française auprès de la République de Guinée équatoriale, en Afrique centrale.

« C’est un grand honneur de servir la République à l’étranger, et en particulier en Afrique. » Fier et honoré de la confiance qui lui a été accordée, Fred Constant espère que cette nouvelle nomination suscitera des vocations dans des fonctions diplomatiques chez les jeunes Ultramarins. « Je le dis assez souvent, nous ne sommes pas assez nombreux dans ces carrières. Après Robby Judes qui, lui, est en poste aux Comores, je suis heureux d’ajouter mon nom à cette liste peu longue d’ambassadeurs d’origine des Outremers. J’espère que cela motivera la jeunesse qui a choisi de s’engager dans des études longues et difficiles, mais qui le fait avec beaucoup de talents », précise-t-il.

Deux autres Ultramarins sont actuellement ambassadeurs français: la Réunionnaise Véronique Bertile, ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane, et le Guadeloupéen Robby Judes, ambassadeur de France aux Comores.

Âgé de 56 ans et agrégé de sciences politiques, Fred Constant évolue dans la fonction diplomatique depuis 2005. Il a été successivement chef du service de coopération et d’action culturelle (SCAC) à l’ambassade de France à l’île Maurice (2005-2008). Diverses missions lui ont été confiées dans la zone Caraïbe. Il fut conseiller de coopération et d’action culturelle, chef du SCAC à l’ambassade de France auprès des États membres de l’OECS (2008-2009), conseiller de coopération et d’action culturelle pour la zone Caraïbes à Castries (Sainte-Lucie) et puis ambassadeur, délégué à la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane entre 2011 et 2015.  Auparavant, il a débuté entre autres, dans l’enseignement et dispensé des cours dans plusieurs universités françaises (en particulier Aix-en-Provence et Paris) et étrangères (notamment université de New York, Institut universitaire européen de Florence et université de Berkeley), avant d’être élu recteur de l’Université internationale francophone Léopold-Sédar-Senghor d’Alexandrie, en Égypte. En 2009, il a été choisi pour être rapporteur national des états généraux de l’outremer en 2009.

Texte : Mickaël Léonce

Photo : francetvinfo.fr