Le Martinique Surf Pro de retour en avril 2017

Vues : 288

Pendant huit jours, du 17 au 24 avril, le Martinique Surf Pro, seule épreuve caribéenne des Qualifying Series (QS) en 2016, a accueilli 140 des tous meilleurs surfeurs mondiaux. C’est finalement le Portugais Frederico Morais qui l’a emporté au terme d’une dernière journée haletante.

Qu’ils aient été éliminés au premier tour ou en finale, tous les compétiteurs sont repartis conquis par la vague de Basse-Pointe, qui a offert des conditions d’une qualité rare dans les QS. Les organisateurs donnent déjà rendez-vous en avril 2017 pour la troisième édition. Et des nouveautés sont à prévoir…

bassepointe-martinique-2

On l’annonçait avant le lancement de la compétition, et cela s’est confirmé : épreuve QS 3,000, le Martinique Surf Pro revêtait une importance particulière en cette première partie de saison 2016. Les surfeurs ayant brillé à Basse-Pointe ont réalisé de très belles opérations, faisant de véritables bonds au classement des Qualifying Series. En décrochant sa première victoire dans les QS, Frederico Morais a empoché 3000 points, passant ainsi de la 170e place à la 13e, soit un gain de 147 places dans le circuit qualificatif du surf mondial ! Le finaliste Gonzalo Zubizarreta est désormais 16e (+ 73 places). Le demi-finaliste brésilien Deivid Silva gagne une place et pointe en 4e position. L’autre demi-finaliste, l’Australien Luke Hynd gagne 131 places (39e au classement).

Quatre surfeurs du Martinique Surf Pro dans le Top 10 des QS
Dans le Top 20 des QS, on trouve actuellement dix surfeurs qui étaient à Basse-Pointe : Deivid Silva (4e), Patrick Gudauskas (5e), Joan Duru (6e), Joshua Moniz (7e), Jesse Mendes (12e), Frederico Morais (13e), Dimitri Ouvré (15e), Gonzalo Zubizarreta (16e), Ezekiel Lau (17e ex-aequo) et Kalani Ball (17e ex-aequo). Rappelons que pour intégrer le cercle très fermé du Championship Tour (CT), élite du surf regroupant les 34 meilleurs mondiaux, les compétiteurs prenant part aux épreuves qualificatives, à travers ce circuit des QS, doivent terminer dans les dix premiers à la fin de la saison. Le Martinique Surf Pro a permis à certains surfeurs de bien se positionner pour la suite de l’année et il est probable qu’au moins un compétiteur présent à Basse-Pointe la semaine dernière intègre le CT dès 2017…

martinique-surf-pro-2016-day-7-A

Des surfeurs conquis par la Martinique
Grâce au succès de la première édition du Martinique Surf Pro, en avril 2015, l’événement a bénéficié d’un bouche-à-oreille qui a permis d’attirer certaines nouvelles têtes d’affiche, à commencer par d’anciens membres du Championship Tour : Aritz Aranburu et Patrick Gudauskas ont été éliminés au sixième tour, Willian Cardoso et Brett Simpson au cinquième. Les stars de l’an dernier ont été en difficulté. Le tenant du titre Joshua Moniz a été sorti dès son entrée en lice, au quatrième tour. Même sanction pour le finaliste de 2015, Michael February, et le demi-finaliste Miguel Tudela. Du côté des Français, le bilan est globalement positif avec la présence de trois représentants tricolores au sixième tour de la compétition (Diego Mignot et les Guadeloupéens Timothée Bisso et Charly Martin), qui réunissait les 16 derniers surfeurs en compétition. On regrettera toutefois qu’aucun d’entre eux n’ait réussi à aller plus loin.

Martinique-Surf-Pro-Dernier-Jour-2016--PBK-076

« Le niveau du Martinique Surf Pro a été beaucoup plus élevé que l’an dernier », souligne Nicolas Clémenté (ci-dessus), organisateur de l’épreuve avec Nicolas Ursulet. « Dans chaque série la qualification se jouait à des détails. A ce niveau, la moindre petite erreur ne pardonne pas. » Le spectacle proposé par les surfeurs n’a pas laissé indifférent un public venu en nombre, de Basse-Pointe et d’ailleurs. La population s’est mobilisée et les chiffres de fréquentation sont encore meilleurs qu’en 2015, à tous les niveaux (soirée d’ouverture, village de la compétition et concert de clôture).

Les conditions de vagues proposées par Basse-Pointe ont également été très satisfaisantes. Nicolas Clémenté : « Nous avons bénéficié d’une bonne houle en première partie de compétition. Après un break en milieu d’événement, une deuxième houle consistante est rentrée pour les derniers jours du Martinique Surf Pro. » Les surfeurs n’ont pas été déçus. A l’issue de leurs séries, tous faisaient part de leur enthousiasme quant à la qualité des longues et puissantes vagues de Basse-Pointe. Des surfeurs qui ont aussi pu découvrir les autres spots de l’île. Beaucoup reviendront l’année prochaine…

Des pistes pour 2017
C’est avec des ambitions encore revues à la hausse que les organisateurs préparent déjà la troisième édition du Martinique Surf Pro qui se tiendra en avril 2017. Parmi les nouveautés envisagées : monter un événement du circuit qualificatif féminin. D’autres pistes sont à l’étude pour que l’événement monte en puissance. A suivre…

Martinique-Surf-Pro-Dernier-Jour-2016--PBK-090

Rappel :
Palmarès du Martinique Surf Pro 2016 (140 concurrents) :
Vainqueur : Frederico Morais (Portugal en bleu ci-dessus)
2e : Gonzalo Zubizarreta (Espagne en rouge ci-dessus)
3e ex-aequo (éliminés en demi-finale) : Deivid Silva (Brésil) et Luke Hynd (Australie)
5e ex-aequo (éliminés en quart de finale) : Jesse Mendes (Brésil), Ian Gouveia (Brésil), Slade Prestwich (Afrique du Sud) et Vasco Ribeiro (Portugal)
9e ex-aequo (éliminés au sixième tour) : Diego Mignot (France), Timothée Bisso (France), Alan Donato (Brésil), Charly Martin (France), Lucca Mesinas (Pérou), Arizt Aranburu (Espagne), Evan Geiselman (USA) et Patrick Gudauskas (USA)

Repères :
– 140 surfeurs venus de cinq continents ont participé au deuxième Martinique Surf Pro, organisé du 17 au 24 avril sur le spot de Basse-Pointe, au nord-est de l’île. Il s’agissait de la seule épreuve caribéenne inscrite au calendrier du circuit qualificatif du surf mondial en 2016. Le vainqueur Frederico Morais a empoché 3000 points dans les Qualifying Series (QS).
– 16 surfeurs restaient en compétition avant les phases finales qui se sont disputées dimanche 24 avril. Les trois derniers Français (Diego Mignot et les Guadeloupéens Timothée Bisso et Charly Martin) ont été éliminés au sixième tour. En finale, le Portugais Frederico Morais l’a emporté face à l’Espagnol Gonzalo Zubizarreta.