Le Martinique Surf Pro est bel et bien lancé !

Vues : 36

La première journée du Martinique Surf Pro a tenu toutes ses promesses ce mardi 21 avril sur le spot Basse-Pointe, au nord-est de l’île. Dans une bonne ambiance et des conditions excellentes, les surfeurs venus des quatre coins de la planète ont fait le show sur l’eau pour cet événement inédit en Martinique, seule étape caribéenne inscrite au calendrier des World Surf League Qualification Series (QS) en 2015.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-061

Ça y est, le premier Martinique Surf Pro est lancé, et bien lancé ! « Nous avons vécu une superbe journée avec de belles vagues qui déroulaient de manière intéressante. On a vu de jolies manœuvres, les surfeurs et les spectateurs sont ravis », se réjouit Nicolas Ursulet de Martinique Surfing, organisateur de l’événement.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-081

C’est à 8h15 ce mardi que la toute première série de l’histoire de l’épreuve a débuté sur le spot de Basse-Pointe. Sept autres séries ont suivi dans la matinée, permettant de boucler à la mi-journée un premier tour qui réunissait 26 surfeurs, les moins bien classés aux Qualification Series (QS), le circuit qualificatif du surf mondial. Dès les premières poules, le niveau a été impressionnant.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-142

A la fin de la série, les deux meilleures vagues étaient comptabilisées pour obtenir un total sur 20 points. Les deux surfeurs crédités des meilleures notes se sont qualifiés pour le deuxième tour, et les autres ont été éliminés.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-067

Matheus Navarro et Caina Barletta (Brésil)

Un plateau très international, l’Amérique du Sud en force
Preuve du caractère international de l’épreuve, on a vu surfer mardi des compétiteurs venus de la Caraïbe (Martinique, Guadeloupe, Saint Barthélémy, Barbade, Saint-Martin) mais aussi du Brésil, de Grande-Bretagne, de France, du Pérou, de la Réunion, de Porto Rico, des Etats-Unis, du Chili, d’Hawaï, d’Australie, du Costa Rica, du Japon, d’Espagne et d’Afrique du Sud.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-070

Noah Sehweizer (Floride)

Ce mercredi, de nouvelles nationalités viendront s’ajouter à cette liste déjà impressionnante. On notera pour cette première journée les performances remarquables des surfeurs sud-américains.

Sur les 24 concurrents qui ont décroché leur place pour le troisième tour aujourd’hui, neuf sont originaires d’Amérique du Sud (dont sept Brésiliens). Et cinq sont Français : les frères Tom et Nelson Cloarec, Tristan Guilbaud, Andy Criere et le Guadeloupéen Timothée Bisso.

Ils ont dit :

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-071

Tristan Guilbaud (France, 24 ans), crédité du meilleur score de la journée avec 18,60 points au deuxième tour : « C’est la première fois que je viens en Martinique et je suis agréablement surpris par la qualité des vagues de Basse-Pointe. Nous sommes gâtés de courir dans ces conditions. J’apprécie de rider en maillot de bain dans une eau chaude, ça me change de la Vendée ! Ici, la vague est agréable à surfer mais il faut aussi être malin pour réussir à passer dans les sections un peu plus molles. On évolue tout près des autres concurrents restés à terre et du public. C’est sympa d’entendre les gens qui nous encouragent. On est tous à fond ! »

Dimitri Ouvre (Saint Barthélémy, 23 ans), vainqueur de ses deux séries avec respectivement 11,90 points (premier tour) et 15,83 points (deuxième tour) :
« Je découvre la Martinique et je suis surpris : je ne savais pas qu’il y avait de si belles vagues ici ! Dans cette compétition, nous profitons d’un système de priorité efficace qui permet à tout le monde de s’exprimer, ce qui n’est pas toujours le cas dans certaines épreuves QS 3000. J’ai bien progressé dans la journée et je suis prêt pour un troisième tour qui s’annonce relevé… »

Alan Donato (Brésil, 29 ans), vainqueur de sa série au deuxième tour avec 17,37 points :
« Ce n’est pas facile de venir ici pour les surfeurs brésiliens. Mais je ne regrette pas car les vagues sont vraiment de qualité. Et j’ai besoin de gagner des points pour pouvoir participer aux événements les plus importants des QS dans la deuxième partie de cette année. Je suis très satisfait de ma journée et j’espère continuer à obtenir de bons résultats dans le MARTINIQUE SURF PRO. »

Montée en puissance aujourd’hui
Pour le deuxième jour du Martinique Surf Pro, les organisateurs ont prévu de lancer les quatre dernières séries du deuxième tour. Puis ils lanceront très probablement le troisième tour. On entrera alors dans le vif du sujet puisque cet échelon de la compétition marque l’arrivée des 29 surfeurs les mieux classés dans les QS 2015, ainsi que des trois bénéficiant de wild cards (invitations) : les Martiniquais Jerry Shaefer, Louca Joudan et Adam Auffay. Le niveau promet d’être très relevé.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-056

Dans les rues de la petite commune de Basse-Pointe, c’est l’effervescence depuis ce week-end.  Cet événement est vu par les habitants comme une belle opportunité de faire briller leur commune à travers le monde.

Martinique-Surf-Pro-2015-Basse-Pointe-21-avril-PBK-074

Les chiffres du jour
20 séries de 25 minutes disputées
454 vagues surfées par les compétiteurs et donc notées par les juges
18,60 points : la meilleure note du jour, obtenue par le Français Tristan Guilbaud, juste devant l’Hawaïen Ian Gentil (avec 18,20 points)

Voir tous les résultats du jour

 Toutes nos photos de la première journée :