Le métier de fusiliers-marins et les possibilités de recrutement

Vues : 67

Focus sur une des spécialités de la Marine nationale : les fusiliers-marins, protecteurs des sites stratégiques et sensibles des forces armées aux Antilles. 

A noter qu’en 2015, et suite notamment à la montée en puissance des opérations intérieures, la force des fusiliers-marins et commandos marine cherche encore à recruter plus de 200 jeunes dans ce domaine.

Pour conduire leurs missions au profit de la population, les unités des forces armées aux Antilles (FAA) doivent être elles-mêmes protégées. C’est là la mission principale des fusiliers-marins des Antilles : assurer la protection et la défense des sites stratégiques et sensibles des FAA comme la base navale par exemple, ainsi que celles des bâtiments de la Marine, en menant des patrouilles à terre et en mer.

Aux Antilles, les unités de fusiliers-marins sont constituées en éléments de patrouille et d’intervention (EPI) composé de fusiliers-marins et de cynotechniciens avec leur chien. Leur quotidien s’articule en phase de préparation opérationnelle, en phase de service et en phase de récupération. Ces cycles s’alternent entre les différents EPI permettant ainsi une continuité opérationnelle, à toute heure du jour et de la nuit. La surveillance des sites est par ailleurs complétée par un dispositif de capteurs électroniques.

E

Pour conduire ces missions de patrouilles et de renforts ponctuels en cas d’intrusion, les fusiliers- marins doivent être toujours prêt à et en mesure de. Une préparation opérationnelle permanente est donc nécessaire et s’exprime au travers d’entraînements réguliers au combat et au TIOR (technique d’intervention opérationnelle rapprochée), à des exercices d’intrusion avec déploiement du chien, au tir ou encore aux techniques d’intervention dans le cadre de visite de navire suspecté d’activités illicites telles que le trafic de stupéfiants. Outre ces missions de protection et de défense, les fusiliers-marins sont également en mesure de concourir aux missions de protection de navires sensibles déployés dans une zone d’insécurité comme en océan Indien.

Les FAA ont pour missions de protéger le territoire national, d’assurer la préservation des intérêts de la France contre toute forme d’agression extérieure, de soutenir l’action de l’Etat aux Antilles en participant notamment à la lutte contre le narcotrafic, et d’être en mesure de conduire ou de participer à une opération militaire et de mener des opérations de secours d’urgence suite à une catastrophe naturelle notamment.

Repère :

Le bureau recrutement de la Marine au Fort St-Louis (tél. : 0596594817 ou 0596594861) recueille les candidatures des jeunes filles et garçons motivés et intéressés par le métier de militaire et de marin. Plus d’informations sur les métiers de la Marine : www.etremarin.fr

En moyenne, 250 nouveaux fusiliers-marins sont accueillis chaque année par la force maritime des fusiliers-marins et commando, au plan national. 35 à 40 marins sont sélectionnés parmi les fusiliers- marins pour devenir commandos marine.

Plus largement, la Marine nationale offre des opportunités de contrat et de carrière dans ses équipages à 3500 jeunes hommes et femmes, de 16 à 29 ans, de niveau 3ème à Bac +5 en 2015. Plus de cinquante métiers, en mer, sous la mer, à terre et dans les airs sont ainsi proposés. A la clef, l’assurance d’une formation, d’un accès rapide à des responsabilités et des passerelles pour évoluer dans un univers « extra-ordinaire ».