Le meurtrier de Wendy Montulet retrouvé mort en cellule

Vues : 2333

Dernier rebondissement dans l’enquête autour du meurtre de Wendy Montulet, la joggeuse de 21 ans retrouvée morte sur une plage de Saint-Martin, la semaine dernière. Le suspect interpellé par la police ces derniers jours a été retrouvé sans vie dans sa cellule du centre pénitentiaire de Fond Sarail, dans la nuit de jeudi à vendredi.

Mathieu C., 21 ans, venait d’être incarcéré à la prison de Fond Sarail. Il partageait sa cellule avec 7 autres personnes. Des traces de violences ont été relevées sur son corps retrouvé inanimé et ligoté. La victime aurait été étouffée avec un oreiller dans la nuit, entre 2 et 4 heures.

Les gendarmes ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort. La piste criminelle est envisagée.

Le suspect faisait l’objet d’une enquête pour crime sexuel, survenu à Saint-Martin le week-end dernier. Wendy Montulet avait été agressée et poignardée en pleine matinée. Son corps avait été retrouvé le lendemain par les gendarmes. Trois jours plus tard, le meurtrier, Mathieu C., faisait l’objet d’une interpellation sur une plage non loin des lieux de l’homicide. Orphelin de mère, fils d’un policier territorial, né à Saint-Martin (un « born here », disent les Saint-Martinois) en 1994, il était sans emploi et, jusqu’ici, sans antécédent judiciaire.

Il n’a pas donné d’explication cohérente à son geste et, selon le procureur de Basse-Terre, Samuel Finielz, ne présentait a priori pas de troubles mentaux.

Texte : Mickaël Léonce

Photo : Wendy Montulet