Le meurtrier présumé de Yohann transféré d’urgence à la prison de Ducos

Vues : 1411

Hier (19 septembre), le meurtrier présumé de Yohann E. est arrivé au centre pénitentiaire de Ducos pour effectuer sa détention provisoire. Un transfert nécessaire, demandé par le procureur de la République de Pointe-à-Pitre, afin d’assurer sa sécurité en attendant qu’il soit jugé.

Le meurtrier présumé de Yohann E a été transfert hier, dans l’après-midi, à la prison de Ducos, sur demande du Procureur de la République de Pointe-à-Pitre. Il l’aurait fait principalement pour des raisons de sécurité. La mort tragique du jeune lycéen a bouleversée toute la Guadeloupe. Son assaillant a été identifié et interpellé dans les plus brefs délais. Cependant, l’identité du jeune homme et sa photo ont été massivement diffusées. La prison de Guadeloupe, connu pour ses règlements de compte et ses problèmes de violences, n’aurait peut-être pas contenir toutes les tensions générées par un tel détenu.

C’est pour cela d’ailleurs, pour éviter toutes représailles, actes de vengeance ou de justice personnelle, qu’il a été décidé de transférer l’assassin présumé de Yohann E. Mais même à la prison de Ducos, les nouvelles vont vite. La présence de téléphones portables n’a pas arrangé les choses. Le jeune détenu a surement été placé en cellule d’isolement pour ne pas rencontrer les autres occupants de l’établissement. En Martinique comme en Guadeloupe la mort du jeune homme a généré une vive émotion et une vague d’indignation de la population antillaise.

A.G