Le Pape François : trois jours pour parler aux Cubains

Vues : 2

Le pape est de passage à Cuba pour trois jours avant de se rendre aux États-Unis. Une visite qui coïncide avec le rapprochement entre ces deux pays. Une visite qui pour soutenir la reprise du dialogue entre Américains et Cubains.

Pour sa première visite à Cuba le Pape François a déplacé des foules. Ils étaient des milliers à lui souhaiter la bienvenue, le long de route entre l’aéroport de Santiago et l’ambassade du Vatican. La partie la plus importante de sa venue a été la messe célébrée hier matin sur la Place de la Révolution à la Havane. Depuis 5 h 30, ce dimanche (20 septembre), les fidèles avaient déjà commencé à prendre place. De nombreuses délégations venues d’autres pays d’Amérique Latine et d’îles de la Caraïbe étaient présentes. La messe a duré plus de 2 heures.

pape-francois-cuba

Dans son homélie, le pape a appelé les chrétiens cubains à servir ceux dans le besoin et à ne pas être égoïste. « Le service vise toujours le visage du frère, il touche sa chair, il sent sa proximité et même dans certains cas la souffrance et cherche sa promotion. Voilà pourquoi le service n’est jamais idéologique, puisqu’il ne sert pas les idées, mais les personnes », a-t-il souligné. « Le chrétien est toujours invité à laisser de côté ses aspirations, ses envies, ses désirs de toute puissance, en voyant concrètement les plus fragiles. Il y a un service qui sert, mais nous devons nous prémunir contre l’autre service, contre la tentation du service qui se sert », a-t-il continué. Après cette messe, en toute discrétion, le Pape a rencontré l’ex président cubain Fidel Castro.

pape-francois-fidel-castro

Dans l’après-midi le pape a célébré les vêpres en compagnie des évêques. Une rencontre avec les jeunes a eu lieu en début de soirée. Après Cuba le Pape François s’envolera demain après-midi pour les États-Unis.

A.G

Photos : Twitter / Europe1