Le policier de la BAC a tenté une escroquerie à l’assurance

Vues : 12

Le policier de la BAC (brigade anti-criminalité) qui avait prétendu avoir été agressé, a été déféré au parquet jeudi dernier. En mars, il devra répondre de ces actes devant le tribunal. Il a reconnu les faits de tentative d’escroquerie à l’assurance et de dénonciation de crime imaginaire.

Le fonctionnaire de police, âgé de 37 ans, a reconnu les faits. Il avait monté un véritable scénario afin de monter une escroquerie à l’assurance. Déféré au parquet de Fort-de-France jeudi dernier, il sera jugé en mars par le tribunal correctionnel de la capitale foyalaise. Il avait prétendu avoir été victime d’un braquage à main armée, se soldant par le vol de son véhicule.

Il avait ensuite affirmé avoir été, quelques jours plus tard, pris à partie , puis emmené à Ducos où les malfaiteurs imaginaires lui aurait brûlé sa voiture et l’aurait molesté.
Puis le scénario s’écroule

Le policier a oublié une chose: la présence de témoins. Son scénario s’est littéralement écroulé face aux déclarations de riverains et face aux images des caméras de surveillance de Fort-de-France. Il était seul et la vérité va maintenant l’emmener, le 13 mars, devant la justice.

Le fonctionnaire de police risque gros, et le tribunal devra déterminer les raisons qui l’ont poussé à monter cette tentative d’escroquerie.

maximin.com