Le préfet de Guadeloupe dément avoir donné l’ordre de rapatrier des touristes américains

Vues : 1945

Dans un reportage de la chaine publique Guadeloupe 1ère qui a suscité la polémique sur les réseaux sociaux, le capitaine du navire Archipel 1, affirmait avoir reçu l’ordre du préfet de ramener des touristes américains en Guadeloupe suit au passage dévastateur du cyclone IRMA à  Saint-Martin.

Dans un communiqué, le préfecture de Guadeloupe a souhaité faire le point sur cette affaire et déclare « Le préfet n’a pas donné d’ordre de rapatriement de touristes. »

« Un reportage de Guadeloupe première fait état d’un rapatriement de touristes par le navire Archipel 1 qui aurait été « demandé par les autorités ».

Le préfet rappelle les faits suivants :
> Le navire Archipel 1 a été réquisitionné le 7 septembre par la préfecture pour acheminer des détachements de sécurité civile et de santé, de Point-à-Pitre vers Saint-Martin.
> Aucune consigne de retour n’a été fournie au capitaine du bateau ; le navire devait se mettre à l’abri à l’annonce d’une forte houle.
> Le jeudi 8 au soir, la brigade de gendarmerie de Saint-François prévient le Centre opérationnel départemental de l’arrivée du navire Archipel 1.
> Le Centre opérationnel départemental tente immédiatement de demander des explications au capitaine qui reste injoignable jusqu’au débarquement des passagers.

Le préfet rappelle que depuis le début de la crise, l’État a organisé l’évacuation de personnes vulnérables et de malades qui ne pouvaient plus être pris en charge à Saint-Martin. Ces personnes ont été désignées par les autorités sanitaires. »

Une traversée qui a suscité une vive polémique et pour l’heure personne ne sait vraiment qui a ordonné ce rapatriement.

Photo : Capture écran Guadeloupe 1ère


1 commentaires :

  1. FOUMIROUGE

    Je ne comprends pas la polémique à ce sujet.
    Les américains souscrivent des assurances rapatriement… C’est une culture chez eux.
    Le donneur d’ordre doit être la Sté d’assistance !!!
    Que de mots blessants pour ce rapatriement. On devrait tourne sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler…

Les commentaires sont fermés