Le prêtre guyanais accusé d’agression sexuelle est renvoyé en Correctionnelle

Vues : 354

Le dossier du prêtre guyanais soupçonné de pédophilie a évolué, le présumé pédophile est renvoyé devant le Tribunal Correctionnel le 17 mai.

Selon les informations recueillies ce dimanche, dans L’express, le parquet de Guyane aurait pris cette décision. Le père Henri-Claude, sexagénaire avait été arrêté vendredi matin en Guyane et placé en garde à vue à Kourou. Il est soupçonné d’avoir pratiqué des attouchements sur un enfant de 13 ans.

C’est, le lundi 4 avril, que les parents du mineur rencontrent  l’Évêque de Cayenne Mgr Lafont.  Ils lui font par des agissements du prêtre de Macouria. L’évêque, demande au prêtre de se rendre au commissariat jeudi, ce qu’il n’a pas eu le temps de faire. Au saut du lit, vendredi 8 avril, à huit heures (heure locale), les policiers sont venus le chercher dans sa paroisse où il prêche, à Soula.
Jeudi encore, le père tweetait un message sybilin : « Est péché, selon la parole de Dieu, tout ce qui touche à l’intégrité, affective ou physique d’une personne, surtout d’un enfant ». Dans le même temps le jeune de 13 ans était entendu par les enquêteurs.

Le parquet de Guyane, a renvoyé le prêtre au Tribunal Correctionnel, sans même saisir un juge d’instruction, estimant les charges suffisantes. Le prêtre guyanais est accusé de faits présumés graves, d’agression sexuelle sur mineur.
La justice lui interdit de quitter le territoire, de s’approcher de mineurs et de rencontrer la victime.

Dorothée Audibert-Champenois

photo franceinfo


2 commentaires :

Les commentaires sont fermés