Le rappeur Rick Ross glorifie le viol dans une chanson

Vues : 47

Le rappeur américain Rick Ross crée à nouveau la polémique. Il apparaît sur le morceau de Rocko « You Don’t Even Know » traduction « Tu ne le sais même pas », où l’une de ses rimes a créé le scandale. « J’ai mis du Molly, ecstasy ou GHB en argot, dans son champagne. Elle ne s’en est pas rendu compte. Je l’ai ramenée chez moi et je me suis éclaté. Elle ne s’en est pas rendu compte« .

Pas étonnant d’un artiste qui prend comme pseudo Rick Ross en référence à Freeway Rick Ross, un des plus importants trafiquants de cocaïne de Los Angeles des années 1980. Rappeur à grand succès, nos jeunes l’écoutent à longueur de journée, l’adorent et le surnomment le « Boss ».

Plusieurs pétitions circulent sur le net pour que le rappeur s’excuse et que le morceau soit boycotté. « Si ce qu’il dit est vrai, ce ne sont pas juste des lyrics vides de sens mais il a juste admis publiquement qu’il a drogué et violé une femme. Cela doit faire l’objet d’une enquête et il doit être poursuivi. Si ce n’est que de la fiction, il a tout de même glorifié le viol d’une femme et cela ne doit pas être ignoré« , a écrit Lolia Etomi, une femme à l’origine d’une pétition, relayée par L’Essentiel.

Ces propos sont jugés intolérables. « Ce texte fait évidemment la promotion du viol, de la culture du viol et de la violence envers les femmes, » s’insurge la journaliste et activiste hip-hop, Rosa Clemente.

Source : 7sur7.be

Photo : hypetrak.com