Le reportage d’Enquête exclusive sur la Guadeloupe scandalise le web

Enquête exclusive Guadeloupe

Hier soir, M6 proposait dans le cadre de son émission Enquête exclusive, un reportage saisissant sur la violence qui fait rage en Guadeloupe. Loin de tracer un portrait idyllique de l’ile Papillon, le documentaire intitulé « Police et gendarmes: alerte en Guadeloupe« , a axé ses investigations sur la délinquance, la violence, la prostitution et le trafic de drogue.

Ce reportage extrêmement bien ficelé, qui témoigne du quotidien des forces de l’ordre, assombrit péniblement le tableau touristique de charme, vendeur, et facteur d’attractivité touristique. L’on y voit notamment l’arrestation musclée du chanteur Miky Ding qui a fait l’actualité en novembre dernier pour une affaire d’homicide sur 3 gendarmes; ainsi que d’autres scènes pénibles: meurtres, braquages, rixes, arrestations… qui ne donnent vraiment pas envie de venir y passer des vacances paisibles. Toute la toile était en émoi devant tant d’images violentes. Les réactions sur les réseaux sociaux, virulentes:

 « A QUAND UN REPORTAGE D’INVESTIGATION SUR LA DELINQUANCE (CORRUPTION) DE NOS POLITICIENS ? Autre violence … Pas ça car cela engagerait les corrupteurs ? »

« Concentré de violence pour faire croire qu’on est pire que les corses et les marseillais qui foutent des bombes et tuent des hauts fonctionnaires!!!!! Bullshit »

« Des gendarmes au débarquement des croisiéristes? J’ai été en croisière et au débarquement à Point-à-Pitre, je n’ai pas vu de Gendarmes. C’était une mise en scène pour le reportage ou quoi… »

D’autres étaient plus réalistes, justifiant le contenu du reportage comme la réalité. Bref, les commentaires allaient bon train et pour la plupart assassins. En même temps, que pouvait-on attendre d’une émission avec un tel intitulé? Des cocotiers, du sable fin et des eaux turquoises, certes, nous en avons vu, mais ils ont été évincé par tout le reste. La brève rétrospective sur le 9 février n’a pas été bien convaincante dans la logique et la fluidité du reportage, mais une chose est sûre, le quotidien des gendarmes nous le connaissons désormais…

Photo: capture écran M6