Le sorbet de coco de Ginette est le plus vendu à la Fête de l’Humanité

Vues : 786

A la Fête de l’Humanité 2016, Au stand de Marie-Galante, à quelques mètres de l’avenue Louise Michel et de l’avenue Georges Marchais, la famille Mandil s’active. Les acheteurs défilent, la file est longue. Ils veulent le sorbet coco de Ginette Mandil.

20160909_183044

Ginette de Guadeloupe est la fée du sorbet coco dans Paris et sa région.

20160605_142609_1473611399389

Depuis de nombreuse années, avec son mari et ses hommes, la diva guadeloupéenne est de toutes les rencontres festives de la capitale. Ce boulot qu’elle aime passionnément lui vient de sa maman, une transmission du bon goût du sorbet traditionnel, comme on le fait depuis très longtemps aux Antilles.

20160605_142850

De l’avis des clients, il serait le mieux vendu en métropole. Son amie, Babette de Rozières, la chef gastronome multi-primée, fondatrice du salon de la Gastronomie, est de cet avis.
La saveur du coco et les parfums de Ginette sont un régal pour la cinéaste martiniquaise, Euzhan Palcy, qui ici, lors de la remise des prix du Carnaval tropical en a dégusté.

20160605_165657

Tous les week-end, elle est prête, robe traditionnelle et coiffure soignée, Ginette sort ses sorbetières que lui a offerte sa maman, elle râpe son coco, récupère le lait, rajoute les ingrédients, zeste de citron, cannelle muscade, verse son mélange dans des bidons. La glace pilée est précieusement rangée dans son petit van et Ginette guadeloupéenne s’en va chercher ses clients.

20160605_145752

Si sa recette est identique aux autres recettes antillaises, Ginette Mandil a un secret inimitable. Ce secret lui vient de la « force de ses hommes« , nous dit-elle, avec un brin de malice. « Ils sont les seuls dans toutes la caraïbe à tourner la manivelle des sorbetières avec du talent et une telle vitesse ».

20160909_182850

Les hommes de Ginette ce sont, tout d’abord, son mari, son frère Félix Douglas, ses amis proches, ils sont en tout 4 guadeloupéens de Marie-Galante.

20160909_183144

Encore quelques heures à la Courneuve, où Ginette Mandil et sa petite « tribu » vous feront fondre devant son super sorbet coco de Guadeloupe.

 

Reportage Dorothée Audibert-Champenois
Photos Dothy A-Ch/C’news Actus