Le Top Model martiniquais Murielle Denise défile pour une marque de luxe en Afrique

Vues : 979

Repérée en 2007 à Fort-de-France par Jean-Yves Zamor lors du premier concours de mannequins de son Agence « Your Angel », la jeune fille originaire de la commune de Rivière salée en Marinique, Murielle Denise a depuis, beaucoup voyagé. New York, Londres, Milan, Venise, Dubaï, Marrakech, Yaoundé aujourd’hui la gagnante du casting « Your Angel Models Search », est sur le podium africain pour la Fashion week de Capetown en Afrique du Sud.

« La mode africaine, telle que je la conçois, est le résultat d’un conflit entre mon héritage culturel et chaque partie du monde dans laquelle je pénètre », c’est ainsi que la fondatrice de Tongoro explique ses choix, son engagement dans la mode.

Sarah Diouf est à Capetown, en Afrique du Sud, quand elle fait défiler la jeune martiniquaise Murielle Denise. Une aubaine pour le Top model qui défile parmi de nombreux mannequins africains et internationaux dans cet événement annuel, fondé depuis onze ans par la sud-africaine Precious Moloi-Motsepe

Murielle Denise a participé ce samedi 24 mars au premier défilé de la marque Tongoro créée il y a deux ans, par la sénégalaise, Sarah Diouf.

Jusque là, les créations de la business man se vendaient exclusivement en ligne. Une première, pour Sarah Diouf, qui, accompagnée de son assistant Yorhann Emmanuel Alexander incarne le « Made in Africa » ​​avec Tongoro, un label qui traduit aujourd’hui, « ce qu’est la mode du luxe en Afrique.»

Diane Paris, Adama Paris, Craig Port, Nicolas West, Kahindo, Lalesso, Sittin Pretty & Hemporium, Africa is Now, Gavin Rajab ou Salima Abdel Wahab, parmi les 26 créateurs internationaux invités à l’AFI (l’African Fashion International), Sarah Diouf avec sa marque Tongoro a surpris et ravi les invités qui se sont déplacés pour l’événement. Elle a eu droit à une standing-ovation pour l’originalité de ses créations de vêtements et d’accessoires.

Sarah Diouf avec la marque Tongoro, s’engage pour le développement du Sénégal. Ses vêtements et les accessoires qu’elle dessine sont de fabrication artisanale. Les pièces sont créées à la main à Dakar, au Sénégal avant de les vendre sur le site e-commerce.

Selon le slogan de la marque, «La Teranga,  qui est la dernière collection, Tongoro (Summer 2017) est destinée aux femmes élégantes, qui aiment voyager et s’habiller confortablement »

Pantalons superposés, robes et chemisiers sur les épaules, une touche d’imprimés, des paillettes, des fentes hautes, des calottes avec des cauris, des manchettes, la marque « Tongoro » est une célébration des rythmes et des paysages africains.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Tongoro


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *