Le yacht d’un milliardaire japonais dans les eaux martiniquaises

Vues : 3967

(Mise à jour le 1er avril à 21:00)

Vous avez mordu à l’hameçon. Puisque le trimaran Cadastra avait fait escale sur l’île de la Dominique en mars dernier, cela donnait de la crédibilité à notre histoire. Cet article était un simple poisson d’avril.

(Article Publié le 1er avril à 08:00)

Le trimaran Adastra continue sa route dans la caraïbe. Après la Dominique c’est en Guadeloupe et Martinique qu’il a décidé de s’arrêter. L’un des plus beaux super yachts du monde est visible de la marina du Marin depuis mercredi dernier (30 mars). Son propriétaire s’est montré très généreux avec les employés du site.

Le bateau est assez impressionnant même vu de loin. En effet le colosse de 15 millions d’euros est trop grand pour être amarré à quai. Avec son look futuriste le bateau sort du lot et attire l’attention de tout le monde. Il appartient au milliardaire Hong-Kongais, Anto Madden. Et ce dernier sait se montrer généreux, les Dominicais peuvent en témoigner. Les pourboires laissés par le japonais atteignent plusieurs milliers de dollars.

Et la Martinique n’a pas été en reste non plus. Les employés de la marina qui ont rendu quelques services au milliardaire ont été généreusement récompensés. « Je ne m’y attendais pas. Il a acheté plusieurs bouteilles de rhum et voulait se faire livrer sur son bateau. Et avant de partir, il nous a tendu une enveloppe. Elle était rempli de dollars », confie un des employés chanceux.

Le richissime Japonais aurait également fait un gros chèque à l’ordre de la marina. Il s’agirait par contre de plusieurs centaines de milliers d’euros. Une information que la direction des lieux n’a pas encore confirmé, mais qui n’a pas été démentie non plus. Des précisions sur le montant exact de la somme seront apportées par la suite. Malheureusement le milliardaire n’est pas descendu pour profiter de la Martinique. En Guadeloupe également la générosité du milliardaire a été largement appréciée.

En tout cas s’il repart ravi de son passage sur l’île, la Martinique prendra une nouvelle dimension au niveau touristique. « Nous n’avons jamais exclu le tourisme de luxe. Nous avons déjà l’hôtel Cap Est Lagoon au François. C’est un secteur qu’il faut développer sans pour autant négliger les autres. Nous sommes entrain de réfléchir sur le sujet », a déclaré Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquaise du Tourisme (CMT).

Le super yacht d’une valeur de 15 millions de dollars est encore présent pour quelques jours à la marina du Marin.

A.G


2 commentaires :

Les commentaires sont fermés