L’effrayant « partage » de M. Fillon

Vues : 1211

Ci-dessus M. François Fillon en visite en Martinique en Avril dernier

Tribune par Serge Letchimy, Député de la Martinique :

« L’effrayant « partage » de M. Fillon

Il est bien triste qu’en plein 21ème siècle, l’on soit forcé de rappeler à un homme politique d’importance, ancien Premier Ministre d’une des plus grandes démocraties d’Europe, admirable Patrie des Droits de l’Homme, qu’aucun bénéfice politicien ne saurait excuser la régression morale ou une ignoble négation de l‘Histoire.

Ce que M. Fillon appelle « partager sa culture », n’est autre que cette frappe coloniale que Césaire depuis 1950 a magistralement décrite dans le Discours sur le colonialisme : Et je dis que de la colonisation à la civilisation, la distance est infinie ; que de toutes les expéditions coloniales accumulées, de tous les statuts coloniaux élaborés, de toutes les circulaires ministérielles expédiées, on ne saurait réussir une seule valeur humaine… J’avais eu l’occasion de le rappeler en son temps à M. Claude Guéant, mais j’avoue que face à la régression de M.

Fillon ce n’est pas la colère qui me vient, mais un profond sentiment de pitié. Parvenir à un tel niveau politique, et rester incapable de se rendre compte qu’avec ces harangues populistes, il offense des millions de personnes victimes de Traite, d’esclavage, de génocides, des millions de communautés dans tous les coins de la terre à tout jamais démantelées, et qu’il offense tous ceux qui dans les Outre-mer l’ont reçu en grande pompes et qui se taisent maintenant.

L’enfant d’un viol peut devenir un être formidable. Ce qui surgit d’un crime peut parfois se révéler précieux pour le vivant ou pour l’humanité. Faudrait-il pour autant célébrer et ce viol et ce crime, et en tirer fierté ? La France n’a pas inventé l’esclavage. D’accord. Mais Hitler non plus n’avait pas inventé les camps de concentration. Faudrait-il dès lors l’en absoudre et le retirer des irrémédiables infamies de l’histoire ? La colonisation ne saurait avoir engendré quelque effet positif que ce soit : juste des océans de souffrances et des germinations hasardeuses du vivant.
M. Fillon, on le voit bien, tente de précéder M. Sarkozy dans le marais identitaire — lequel ratisse déjà en large dans les caniveaux du Front National. C’est une option, mais c’est surtout un renoncement : on y perd sa décence. Pour ne pas dire son âme.

Serge LETCHIMY
Député de la Martinique.
02/09/16″

Photo : Steavy M.A Photography

 


1 commentaires :

  1. Anna-Kim harakirikou

    J’espère que nos hommes politiques de tout bord feront preuve d’un consensus autour de ses propos ouvertement racistes et qu’ils parleront tous d’une même voix. Ces propos sont intolérables. J’espère qu’aucun martiniquais ne votera pour ce sale colonialiste révisionniste dont les propos sont condamnables par le loi . Cet homme établit une hiérarchie des races en toute impunité! Comme ci la colonisation et l’esclavage n’étaient qu’un simple partage d’idées. Les razzias, les massacres, les viols, le pillage ;l’exploitation , les coups de fouets, les vols de terre, l’assimilation forcées, les châtiments corporels ,les morts par milliers,c’étaient juste du partage par bonté d’âme. On nous a donc apporté la lumière!

Les commentaires sont fermés