Législatives : Babette de Rozières active jusqu’au bout pour gagner la 17ème circonscription

Vues : 587

C’est la dernière ligne droite pour tous les candidats à la députation. Pour la guadeloupéenne de l’Union de la Droite et du Centre, c’est aussi le moment de lancer de nouveaux appels et de renforcer ses troupes. Les batailles ne sont jamais perdues pour Babette de Rozières. En conquérante de la 17ème circonscription, la chef gastronome a offert son onzième café-politique dans le quartier qu’elle s’engage à sortir de sa léthargie.

Place Hebert, c’est à la Piscine que Babette de Rozières a organisé l’ultime rencontre avent le premier tour des élections législatives.

Dès 20 heures, une foule s’est installée dans une salle aménagée, prévue pour  200 personnes. le public attend la mise en place des intervenants.

Applaudie dès son arrivée, la candidate émue a attendu un peu moins d’une heure avant de se présenter à la tribune face à un public « fasciné par son caractère et son courage ».

En attendant, plusieurs discours ont permis d’entendre, ses principaux partenaires et soutiens. C’est donc Youssef Jiar, de l’Udi qui a ouvert la soirée de fin de campagne du premier tour des législatives.

Des personnes de la société civile ont eu leur temps de parole, et c’est Solange, Chef d’entreprise qui s’agace des quartiers oubliés, que seule une femme de conviction comme Babette de Rozières pourra redonner une nouvelle image. Femme de la mixité et de la diversité, la candidate et son équipe n’ont pas hésiter à tendre la main à différentes confessions religieuses pour participer au changement des quartiers de la Goutte d’or, Combat, la Chapelle et la Villette Paris. Assis en face de la candidate de l’Union de la Droite et du Centre, l’Iman Nihmbele Moussa est venu de son plein gré.

L’écologiste David Cherfa, remerciera tous les bénévoles qui se sont dévoués à la cause de Babette de Rozières, qu’il surnomme « la Soufrière ». « Une femme qui lutte contre la pollution, qui souhaite l’amélioration des quartiers » indique t-il plus loin..

Suivra Frédéric Valletoux, le maire de Fontainebleau qui après avoir remis en cause l’action du maire du 18ème arrondissement, dira prudent « Elle (Babette de Rozières) ne fera pas de miracles à l’Assemblée Nationale mais c’est sûr pour l’édile de Fontainebleau, la guadeloupéenne respectera son engagement ».

Une heure plus tard, le suppléant Pierre Liscia, agressé également par les anti-Babette de Rozières, entre insécurité et insalubrité des quartiers de la 17ème circonscription, l’élu LR, fera le bilan catastrophique de la gauche qui règne depuis plus de trente ans dans cette circonscription. Une gauche selon Pierre Liscia qui méprise les quartiers pauvres des 18ème et 19ème arrondissements.


Selon lui, il est essentiel qu’il faille changer « l’image triste que tous visiteurs découvrent en arrivant à la Porte de la Chapelle ».
Il a souligné aux militants et aux supporters et bénévoles que si la candidate de l’Union de la Droite et du Centre « dérange et fait si peur, c’est qu’elle dénonce des vérités ». Le suppléant a ensuite salué le courage de son aînée qui vient de la société civile avec toute son expertise de chef d’entreprise qui réussi. Une candidate à temps plein qui a pourtant choisi de se mettre au service de la population de la 17ème circonscription.

Pierre Liscia, va conclure en faisant remarquer, que sa « candidate a su fédérer » dans son bureau politique des personnalités de droite, du centre, de gauche et également des écologistes et d’insister en notant que dans les quartiers, les gens aspirent à vivre tranquillement dans cette diversité qui existe de la Goutte d’or à la Villette Paris.

A 21heures 10, Farida Adlani, la vice présidente au Conseil Régional d’Île-de-France était présente à cette soirée de clôture du premier tour de la campagne législative.
« Quand on dérange, c’est bon signe » a-t-elle répondu aux agressions subies par la guadeloupéenne. Avant de faire un nouvel « appel à la mobilisation autour de Babette de Rozières », elle aura indiqué avec insistance, comment la représentante de l’Union de la Droite et du Centre, s’engage à redonner confiance à la nouvelle génération.

Après dix minutes de discours, Farida Adlani laissera le micro à Babette de Rozières, candidate investie depuis plus de onze mois pour devenir députée à l’Assemblée Nationale.
Face à une nuée de photographes, la candidate a pu s’exprimer en déroulant de nouveau sa feuille de route pour les quartiers la Goutte d’or, Combat, la Chapelle et la Villette Paris.

Dans « le programme crédible et ambitieux » qu’annonce la future députée, des mesures sont envisagées pour lutter contre l’insécurité, ce seront par exemple :  les vidéos/protection fixées dans les rues, l’accompagnement des artisans en grandes difficultés, l’aide au logement, le statut des aidants qui accompagnent les malades, le traitement plus humanitaire des Sdf. La candidate a également cité l’urgence d’intégrer le problème de l’handicap et de la réinsertion dans le débat politique.

En remerciant vivement tous ses collaborateurs, et collaboratrices, Babette de Rozières en chef gastronome avertie a offert des buffets et des plats antillais au public venu la soutenir . Des mets servis par un cuisinier martiniquais et concoctés dans son restaurant « la Case de Babette de Rozières ».

Installés à l’entrée de la salle de réunion, nous apercevons les compatriotes de la candidate de l’Union et du centre. Ce sont des antillais venus de différents coins de la région parisienne, ils ont décidé de se mobiliser et de donner leur soutien à Babette de Rozières, leur candidate guadeloupéenne.

Bruno du Lamentin en Martinique, Wilhem de la ville de Sainte-Luce, Marie-Joëlle et la réunionnaise Christelle, Morena de trois Rivières en Guadeloupe, Jocelyne Trabilon de Martinique et Roseline de la Guadeloupe.

Extrait vidéo du discours de Babette de Rozières jeudi 8 juin 2017, 1er tour des Législatives :

Législatives 2017 : Café-politique du jeudi 8 juin 2017 de la candidate Babette de Rozières dans la 17ème circonscription à ParisVidéo C'news Actus Dothy

Publié par Antillesboxmail – Dothy sur vendredi 9 juin 2017

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy