L’Eglise catholique de Martinique au coeur d’un scandale

Vues : 342

Eglise

Le père Jean-Max Renard, actuel vicaire général, est au cœur d’un scandale qui a éclaté au sein de l’Église catholique de Martinique. Il fait l’objet d’accusations graves de la part de 4 membres du diocèse qui ont fait parvenir par lettre confidentielle, au Pape et au Délégué apostolique de Trinidad, leurs inquiétudes au sujet de sa potentielle nomination.

La lettre, détournée par un paroissien, évoque une nomination épiscopale dangereuse : « L’usage des jeux de taquinerie (chatouiller, flatter, titiller), lui permettait bien souvent de rapprocher son corps de celui des jeunes garçons du foyer jusqu’à certaines fois se retrouver en position allongées et choquantes »

En 5 ans, plusieurs jeunes séminaristes auraient d’ailleurs déserté le foyer et le séminaire. Alors que le père Jean-Max Renard était pressenti pour devenir le prochain archevêque de Martinique, il a, des suites de ce courrier anonyme détourné, été écarté par le Pape. Il aurait également quitté la Martinique à l’heure où nous écrivons ces lignes.