L’enseignant du collège de Godissard accusé d’agression sexuelle reste prison

Vues : 1258

L’enseignant du collège de Godissard poursuivi pour agression sexuelle présumée ne sera pas remis en liberté.

En effet, hier, la chambre d’instruction de la Cour d’Appel de Fort de France, a rejeté sa demande de liberté et a décidé de le maintenir en détention. Ce professeur d’espagnol du collège Jacqueline Julius, a été accusé d’agressions sexuelles par plusieurs élèves de l’établissement. L’individu avait été interpellé au début des vacances de la Toussaint.

L’annonce de son maintien en détention s’est fait le jour de la reprise des cours. Elèves et enseignants de l’établissement ont toujours cette histoire en tête. Une cellule d’écoute a été mise à disposition pour les élèves. Et les mesures de sécurité ont été renforcées pour éviter que tout danger ne pénètre dans la cité scolaire.

Pour rappel, le professeur est en détention au centre pénitentiaire de Ducos depuis le 21 octobre. Il enseigne l’espagnol depuis trois ans, au sein du collège de Godissard. Il fait l’objet de poursuites pénales pour des faits présumés de viol, agression sexuelle et harcèlement sur des collégiens en classe de quatrième et de troisième.

A.G