L’épandage aérien continue au détriment de la santé des martiniquais

Vues : 1

Le préfet vient de renouveler pour une durée de 6 mois la dérogation à l’interdiction de l’épandage aérien malgré le principe de précaution rappelé par le Conseil de l’Ordre des Médecins de la Martinique et le scandale du Chlordécone qui a pollué les sols et les eaux de la Martinique pour des centaines d’années.

L’épandage aérien, interdit partout ailleurs, des produits présentant des risques pour l’environnement et la santé des Martiniquais.

Préfecture de la Martinique