Les 11 cubains des Trois-Ilets sont libres et hébergés par des familles

Vues : 1486

Onze ressortissants cubains, entrés illégalement sur le territoire français ont été interpellés mercredi 30 mars aux Trois-Ilets. Ils ont été libérés dans la soirée. Ils sont arrivés sur l’île à bord d’une embarcation qui les a abandonnés en Martinique.

Ce 28 mars les onze cubains pensaient ne faire qu’une escale chez nous. En route vers les Îles Vierges, le passeur s’est arrêté en Martinique, leur a demandé de descendre du bateau et de l’attendre sur la plage de l’Anse à l’âne aux Trois-Îlets. L’homme qui a empoché 45000 dollars devait faire de l’essence, mais il n’est jamais revenu.

Depuis cet instant les onze Cubains, étaient en errance. Ils se faisaient passer pour des touristes. Une stratégie qui a fonctionné au début, mais après deux jours passés sur la plage de l’Anse à l’âne, leur présence a soulevé beaucoup de questions auprès des habitants. Ils ont dormis deux nuits à la belle étoile. Parmi eux se trouve une femme enceinte.

Ils ont fui leur pays en janvier dernier. Ils sont d’abord arrivés à Trinidad & Tobago, où ils ont obtenus un visa, avant de se dirigé vers Sainte-Lucie. Certains devaient arriver à Porto-Rico. Depuis leur interpellation ils ont été pris en charge par la Police de l’Air et des Frontières, ce mercredi 30 mars. Une enquête est ouverte pour retrouver le passeur. Il semblerait que cinq autres clandestins cubains soient encore dans la nature. Les forces de l’ordre poursuivent leurs investigations  afin de comprendre ce qui s’est passé de ce long périple mais afin de retrouver également les autres passagers clandestins restés à l’Anse à l’Ane.

Depuis ce mercredi 30 mars 2016 au soir, les clandestins sont libres; ils sont hébergés par des familles cubaines. Ils demandent l’asile politique mais les procédures peuvent prendre plusieurs mois.

A.G

Photo : Capture écran France Télévision / Martinique 1ère