Les 2 chasseurs apnéistes disparus à la Caravelle retrouvés sains et saufs

Vues : 789

Hier soir nous vous annoncions la disparition de deux chasseurs apnéistes au large de la presqu’île de la Caravelle, depuis le samedi 21 mai dans l’après-midi.

Eh bien, bonne nouvelle ce dimanche 22 mai, les deux hommes ont été retrouvés sains et saufs. Ils auraient réussi à passer une nuit en pleine mer et ont dû nager près de 10 heures pour finalement trouver un abri sur le Rocher de la Caravelle, jusqu’à l’arrivée des secours.

Les recherches avaient été abandonnées cette nuit. Les 2 cousins d’une quarantaine d’années ont finalement été repérés ce matin par le navire Trinity.

Communiqué de la préfecture Martinique :

Les deux chasseurs apnéistes portés disparus hier au large de la presqu’île de la Caravelle ont été retrouvés sains et saufs à 9 heures ce matin.
Le CROSS AG avait diligenté d’intenses recherches hier et avait planifié de nouvelles recherches ce matin avec la diffusion d’un message de relais de détresse à tous les usagers de la mer et l’engagement immédiat de l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 972. Après plusieurs heures de recherches hier, celles-ci ont été suspendues pendant la nuit pour reprendre ce matin. A 9h00 ce matin, le navire TRINITY retrouvait les apnéistes.

Hier vers 14h30, après avoir perdu de vue le navire TRINITY qui les accompagnait, les apnésites ont nagé vers la terre en se repérant grâce au phare de la caravelle. Le courant qui les portait d’abord vers la terre les a par la suite conduit vers le Nord. Ils ont alors pris la décision de nager vers le rocher de la caravelle sur lequel ils se sont réfugiés à minuit. Ils ont passé la nuit sur le rocher de la caravelle et ont été retrouvés à 09h00 ce matin par le navire TRINITY parti à leur recherche.

Le CROSS rappelle à l’occasion de cette opération à l’issue heureuse les consignes de sécurité à respecter par les plongeurs apnéistes. Le navire support de plongée doit exercer une surveillance permanente des plongeurs. Les apnéistes doivent être en bonne forme physique, connaître leurs limites et s’informer sur la météo et l’état de la mer avant d’aller pêcher. Il est également important de pêcher à deux afin que celui qui est en surface surveille l’évolution de celui qui est sous la surface. Enfin, se signaler au moyen d’un bouée ou d’une planche surmontée d’un pavillon réglementaire (pavillon alpha ou croix de Saint André) et prévoir, si possible, une VHF portable dans un sac étanche.

Julie V.

Photo : Préfecture Martinique