Les auteurs d’importants vols arrêtés et jugés : Une femme parmi les cambrioleurs

Vues : 2027

Les cambrioleuse et cambrioleurs n’ont pas choisi n’importe quelles enseignes pour leurs vols par effraction : AECD (association pour l’éducation cognitive et le développement), Burger King et Pôle emploi. Les préjudices sont très importants dans certains cas : Une quarantaine d’ordinateurs a été dérobée. Le principal auteur a été condamné à une peine d’emprisonnement de 2 mois fermes assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve de 10 mois.

Le 15 janvier dernier, le groupe vol avec effraction de la DDSP direction départementale de la sécurité publique a élucidé trois cambriolages aux préjudices financiers élevés.

En mai 2017 l’association pour l’éducation cognitive et le développement, l’AECD situé à Fort de France a été victime d’un vol avec effraction. Au total, 41 ordinateurs portables, 4 projecteurs, 1 serveur et divers matériels informatiques ont été dérobés.

Le 1 er janvier dernier, le fast-food Burger King qui se trouve à Sainte-Thérèse avenue Maurice Bishop à Fort de France a été cambriolé. Les vidéos de cette société ont été passées au peigne fin et ont permis de voir que les auteurs étaient au nombre de trois dont une femme. Le préjudice s’élevait à 2000 euros.

Enfin troisième larcin et troisième victime le 14 janvier dernier: Pôle Emploi à Fort de France ! la responsable de déposait plainte pour un vol avec effraction. Cinq ordinateurs ont été dérobés et plusieurs accessoires informatiques. Préjudice total : 10 000 euros.

Le lendemain l’auteur principal ainsi que sa compagne ont été interpellés à leur domicile. La perquisition a permis la découverte de matériel provenant de Pôle emploi.

Le gardé à vue reconnaissait rapidement être l’auteur des trois cambriolages commis avec la participation de sa compagne et la sœur de cette dernière. Les trois autres mis en cause interpellés ont reconnu les faits.

Le principal auteur a été condamné à une peine d’emprisonnement de 2 mois fermes assortie d’un sursis avec mise à l’épreuve de 10 mois.

Ailleurs sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *