Les « Délices coquins » : un livre culinaire érotique par la diététicienne martiniquaise Marie-Antoinette Séjean

Vues : 916

Marie-Antoinette Séjean, est martiniquaise, médecin nutritionniste et aussi écrivaine. Depuis quelques temps, la diététicienne est sollicitée sur les plateaux de télévision et de radio pour effeuiller son dernier livre. Un livre très particulier, un livre des secrets de l’Amour. Tout est dans l’érotisme, distillé de recettes sucrées et salées pour les papilles. Tous les lecteurs sont piégés, ce livre « Les Délices coquins » est sur toutes les lèvres. On en parle! Et le bouche à oreilles à fait la notoriété du livre de la poétesse érotique mais toujours médecin, Marie-Antoinette Séjean.

delice coquin 1

C’est ce livre qu’elle pose voisine des deux autres. La fille des îles s’intéresse à ce qui remplit nos assiettes. Depuis quelques années, elle s’est mise à l’écriture pour le bonheur des femmes de plus en plus soucieuses de leur bien-être et de leur physique. Dans ses précédents livres, elle conseille, elle guide et rassure. « Mince ! Régime créole » ou « La diététique créole, manger bouger et bien manger ».

delice coquin 2

Au Salon du Livre à Paris, elle se pause le temps de discuter avec des visiteurs surpris et agréablement aguichés par ce livre au titre évocateur de sensations.
Ce livre « Les Délices coquins » est une aventure d’écrivaine. Elle l’a écrit vite (un mois) comme une déclaration d’amour à ses lecteurs. Hommes, femmes, elle s’adresse à tous les sens.
Un mois à la recherche d’ingrédients, amour, érotisme, épices, envie et la formule livre plusieurs recettes aussi érotiques que culinaires.

20160318_170120

Pour l’écrivaine, son livre est particulier car il parle de sensualité. Elle propose des recettes connues mais les agrémente de condiments spéciaux qui troublent le palais.
« J’en pince pour toi », ce sera une timbale de crabe avec des aromates et des épices particulièrement excitants.
La recette « les coquelets caressés », utilise le curcuma, qui donne un joli teint ambre, cet anti-oxydant et psycho-stimulant, excite les appétits.
Le Champagne, qu’elle dédie à sa maman avec les recommandations d’usage, elle le savoure à petites doses.
Quant à la recette des « gambas sautés » cuisiné en Espagne, ou aux Antilles, ce plat reste un délice même si la meilleure recette est celle des « Wassous sautés » de la Guadeloupe.
Au final, dans ces menus, l’originalité c’est de bien doser et savoir quelles épices tropicales utiliser selon « les délices coquins » choisis.

20160318_170129

Même si les mots sont joyeusement exaltés et savoureusement dits, le livre se veut avant tout érotique.
Marie-Antoinette Séjean est médecin, et en ce sens elle prend toutes les mesures qu’il faut pour éviter de choquer et de basculer dans l’indécence. Avant de publier l’ouvrage, elle a travaillé avec attention ses recettes, lues par 3 thérapeuthes. Mais pour les titres c’est une autre affaire. Un peu provocatrice elle l’avoue : « il faut toujours du miel pour attirer les abeilles », des jeux de mots qui font mouche comme celui de son premier livre « Mince ! Régime créole ».

20160318_201533

Il est tard, avant de nous quitter, la célèbre diététicienne antillaise nous fait d’ultimes confidences, elle est amoureuse de l’Amour. « Les Délices coquins », ce n’est pas un livre entre un homme et une femme, c’est un livre pour s’aimer soi et le partager avec les autres, avec douceur.

Dorothée Audibert-Champenois

Écoutez Marie-Antoinette Séjean qui parle de son livre « les Délices coquins » (au micro de Dorothée Audibert-Champenois) :

Ecoutez la Poétesse-écrivaine