« Les études en alternance en Martinique : Mission impossible »

Vues : 919

« Les études en alternance en Martinique : Mission impossible » est le nom donné à une nouvelle page créée sur facebook. Un coup de gueule formulé par une internaute qui raconte ses difficultés à poursuivre des études en alternance sur l’île.

Je tiens à vous raconter mon histoire: cela fait deux ans que je parcours toute la Martinique, déposant cv et lettre de motivation pour toutes les entreprises afin de faire une licence professionnelle en commerce marketing. Je n’étais même pas sortie des locaux de certaines entreprises que je recevais déjà un mail de refus sur ma boite. D’autres vous font miroiter monts et merveilles, vous faisant croire qu’on va vous solliciter plus tard. Mais il n’en est rien. Que des réponses négatives.

C’est à n’y rien comprendre : alors que le conseil régional crie partout qu’il met en place un dispositif pour faire revenir les jeunes au pays, cette instance publique ne prend même pas en alternance ceux qui n’ont pas envie de faire leurs études ailleurs que chez eux ou tout simplement n’en n’ont pas les moyens . C’est vraiment minable pour le pays. Très peu d’entreprises prennent conscience de la nécessité d’aider les jeunes en les intégrant en alternance afin qu’ils acquièrent des compétences et du savoir faire.

Même pour faire un job ici, ça reste un parcours du combattant. Si on n’est pas fille et fils de …., et bien on reste sur la paille.

Si mon message peut faire avancer les choses, et bien la Martinique avancera et moi avec. Je n’espère vraiment pas finir mon cursus scolaire ainsi, malgré moi.

Si vous êtes chef d’entreprise où si vous avez les moyens de changez la situation de cette jeune martiniquaise vous pouvez la contacter sur sa page facebook via le lien suivant : Les Etudes En Alternance En Martinique : Mission Impossible

 


6 commentaires :

  1. Fabienne

    Vraiment décevant !!! Moi ça fait 3ans!!! Et après on dira que les jeunes sont à la rue!!! Obligé de partir en France pour aller plus loin.

  2. Lionel Vincent

    Bon courage. Mon association travaille à faciliter la relation entre les jeunes et le monde de l’emploi. Faites moi parvenir vos éléments de candidature ademca972@gmail.com ; on fera ce que l’on peut pour vous aider sans rien promettre.

  3. Hervé

    J’ai du quitter mon pays malgré moi pour trouver un travail.
    Maintenant, c’est une entreprise de Paris qui profite de mes compétences et ils sont ravis.
    Dommage que se ne soit pas une entreprise de Martinique.

  4. Pierre

    malheureusement la Martinique est détenue par le béké et une politique corrompue , donc tout cet ensemble s’en fou de nos enfants noir désolé de le dire . certains comprendront certains ne seront d’accords avec moi et certains applaudiront ! Merci de votre lecture . le mieux les jeunes partez et revenez fort pour ouvir vos sociétés et mettrent
    nos prochains petit enfants en sécurité financière

  5. FRaNCOIS FIL LONG

    j’ai mal au pied a force ! la region ne fait rien pour les jeunes !!!! ils nous poussent eux meme a partir ! pour eux meme encore une fois nous pousser a revenir !!!!! au FINAL C TOUJOURS LA MEME GALERE !!!!!!!!!
    LES ENTREPRISES ELLE !!! ELLES PENSENT QUE LEURS POSTES SERONT LA ETERNELLEMENT YO PALé FORMé JEN ! PASKE YO Pè PED PLACE YO !!!!!
    La MARTINIQUE NE VA JAMAIS AVANCER SI TU NE TE BATS COUTE QUE COUTE !!! MARTINIQUE DIFFICILE POUR LES DIPLOMé SANS EXPérience ALORS IMAGINé POUR CEUX QUI SONT SANS DIPLOME…… OR NOUS SOMMES DANS UNE POPULATION JEUNE QUI VIELLI DNC PLUS DE DIFFICULTé juste parckon EST PAS ENFANT DE TELS OU TELS GROS GREC

    KOUNI A MANM…N YO!!!!

  6. Florecita

    C’est vraiment désolant pour une île comme la nôtre. Vous déployez des efforts, vous vous faites violence et résultat, vous ne recevez que dalles. Quelle honte pour notre île! Voilà pourquoi des jeunes se retrouvent dans la rue, voilà pourquoi le taux de chômage ne baisse pas et surtout voilà pourquoi des jeunes sont obligés de partir voire même de s’expatrier pour avoir plus de chance! Et après, ils en viendront à déplorer et à pleurer des larmes de crocodiles que les cerveaux ne reviennent pas et que l’île s’appauvrit intellectuellement! #Dureréalité #Jeunesse #Honte #Corruption #Compromission

Les commentaires sont fermés