Les explications du CMT sur une photo utilisée par erreur lors de sa récente campagne

Vues : 2511

Une photo de l’île soeur se retrouve sur un des supports de la récente campagne lancée par le Comité Martiniquais Touristique.

Il s’agit de la photo de la « cascade » présente au dos du dépliant distribué dans l’ensemble des boites aux lettres de Martinique. En réalité c’est une image de la cascade « aux écrevisses » de la Guadeloupe à Basse-Terre et non d’une cascade de Martinique comme indiqué.

La directrice générale du CMT dit assumer totalement la responsabilité de cette erreur. Selon leurs explications c’est une agence de communication choisie sur le marché public qui a fait cette sélection dans une banque d’images.

Cette image a été sélectionnée il y a 15 mois environ pour son esthétisme par l’agence de communication qui nous accompagne sur le déploiement de l’image Touristique de la Martinique. Cet achat d’art a été effectué à partir de la banque d’images « Istock » sous la référence « Cascade Martinique » 

Certains avouent que la cascade « aux écrevisses » de la Guadeloupe fait énormément penser à « Saut gendarme » en Martinique. Mais l’erreur n’a pas échappé aux internautes martiniquais qui eux, ont le sens du détail.

Le buzz provoqué par cette histoire sur les réseaux sociaux a fait réagir le CMT. Ci-dessous leur communiqué :

Dans le cadre de sa campagne de communication locale portant sur l’identité touristique de la Martinique, le comité Martiniquais du Tourisme souhaite apporter un éclairage aux Martiniquais au sujet d’une photo qui illustre certains supports de communication de cette campagne.

Il s’agit de la photo de la « cascade » présente au dos du dépliant distribué dans l’ensemble des boites aux lettres de Martinique. Comme certains l’ont remarqué, il ne s’agit pas d’une photo de la Martinique.
Cette image a été sélectionnée il y a 15 mois environ pour son esthétisme par l’agence de communication qui nous accompagne sur le déploiement de l’image Touristique de la Martinique. Cet achat d’art a été effectué à partir de la banque d’images « Istock » sous la référence « Cascade Martinique ».

Le Comité Martiniquais assume la responsabilité de cette confusion, a lancé une enquête sur ce dossier et poursuit ses travaux entamés dans le cadre de cette plateforme de marque, notamment :
– un chantier de renouvellement de la banque d’images de l’institution, en partenariat avec des photographes locaux.
– un concours photo qui permettra aux nombreux talents locaux de s’exprimer et de remporter des prix d’exception.

Nous remercions l’ensemble des Martiniquais pour l’accueil qu’ils ont réservé au logo de leur destination et de toute l’implication dont ils font preuve depuis le lancement de cette campagne.

Déborah Jean-Louis avec Julie V.

Photo : @Réseaux Sociaux

 


5 commentaires :

  1. Josette burlet

    Messié, mi ronte .
    Vraiment beaucoup d’erreurs de cette institution et pas des moindres . Amateurisme certes mais surtout
    INCOMPÉTENCE NOTOIRE … Mais qu’est ce que le pays a fait au bon Dieu pour mériter ça ?

  2. Tefnout

    Ces gens là seront toujours et toujours de mauvaise foi !! Ils chercheront toujours une explication à leurs bêtises.
    Avant décembre 2015, nous voyions fleurir partout des graffitis contre « LA MARTINIQUE AVANCE » mais là que nous assistons à quoi ??
    PAUVRE MARTINIQUE avec cette bande de dictateurs…….

  3. Paindoux

    Après avoir contesté la légitimité du rapport de la Chambre Régionale des Comptes (CRC), voulu faire voter des syndicats non habilités, voilà qu’ils n’acceptent pas leur erreur sur ce dossier !!
    Lorsque l’ancienne majorité était en place, on voyait fleurir des graffitis partout sur les panneaux indiquant « LA MARTINIQUE AVANCE ».
    Maintenant, à quoi assistons nous avec ces dictateurs que nous avons mis aux commandes de la CTM ? Nous avançons ou nous reculons ?
    J’espère de tout coeur que le peuple aura un petit sursaut aux prochaines élections législatives car il y va de l’avenir de la Martinique.

  4. Matnic c nou

    Bonjour,
    renseignez vous avant, ces photos ont été validée par l’ancienne direction il y a 15 mois. Avant Mme Mousseau et sa directrice générale. Sous l’ancienne mandature. What else?

Les commentaires sont fermés