Les gérants de stations-services continuent leur mouvement de grève

Vues : 2

greve-stations-service-janvier-2014-6

Ce mardi 4 février 2014, le préfet a réquisitionné 6 stations services pour approvisionner les services prioritaires. 80 militaires de la gendarmerie et policiers ont été mobilisés pour assurer la sécurité et l’ordre public dans ces stations. En outre, policiers et gendarmes ont assuré la régulation de la circulation aux abords des stations qui ont rouvert temporairement à l’initiative des gérants.

Le préfet prend acte avec regret de la décision des gérants de reconduire leur mouvement de grève. Ses conséquences pour la Martinique et pour la population, sont lourdement pénalisantes et frappent l’ensemble des secteurs d’activité économique.

Compte-tenu de la nécessité pour ces services prioritaires de disposer de ressources en carburants suffisantes pour exercer leurs missions, le préfet de la Martinique a décidé de renouveler, pour la journée du mercredi 5 février 2014, les mesures de réquisition des 7 stations-services réquisitionnées ce mardi 4 février soit :

De 8h à 12h :

– ESSO Case-Pilote (Choiseul)
– ESSO Trinité (RN)
– TOTAL Ducos

De 11h à 1 8 heures :
– VITO Aéroport (Lamentin)

De 13h à 17h :

– Total Sainte-Luce
– Total Saint-Josep (Belle-Etoile)
– Vito Lorrain

Ces 7 stations seront réservées aux seuls usagers prioritaires. Une carte professionnelle sera exigée pour obtenir un réapprovisionnement.
Il est rappelé que l’approvisionnement en jerricans et dans tout récipient transportable, qui pose de graves problèmes pour la sécurité des personnes, est totalement interdit en Martinique.