Les hôtesses des Antilles-Guyane font sensation au Salon de l’Agriculture à Paris

Vues : 1044
20160302_164417

Dans le Pavillon 7.1, les allées ne désemplissent pas. Il y a foule depuis l’ouverture, la semaine dernière, du Salon de l’Agriculture à la Porte de Versailles, à Paris.

20160302_153335

Le thème « Agriculture et Alimentation citoyenne » de cette 53ème édition, invite à découvrir les nouvelles technologies pour mieux consommer sainement. Il sera question durant la semaine agricole de découvrir de nouvelles recettes dans nos assiettes. Ce sont les hôtesses du Salon qui sont en charge d’animer les stands. Des professionnels du milieu qui exposent essentiellement dans l’alimentaire.

20160302_164353

Sous fond de crise agricole, les exposants redoublent d’effort pour attirer les visiteurs. Pour les seconder, ils font travailler en majorité des femmes, toutes sont originaires des Régions d’Outre-mer.

20160302_163334

Melissa Audenay est martiniquaise (à droite), sa copine Marie Ena, guadeloupéenne, elles sont les ambassadrices des bananes « jumelles de Martinique et de Guadeloupe ». Cet après-midi, les deux jeunes filles discutent avec des visiteurs qui attendent devant leur stand. Leur objectif, est de faire connaître le produit à d’éventuels grossistes et d’expliquer les bienfaits de la banane au public du Salon. Elles ont des arguments pour le faire. Un agriculteur guadeloupéen de la Coopérative UGPBAN*, Cidoine Dauberton,  a été désigné,  « Meilleur Agriculteur » antillais, La Ministre des Outre-Mer, George Pau Langevin, lui a remis le Prix du « Petit Morin » ce mercredi.

20160302_152556

Ici, un Orchestre de Martinique, en costume, interprète des chansons folks du patrimoine culturel « Ba moins an ti bo », Adieu Foulard, Adieu Madras ». Une hôtesse en tenue locale est devant le groupe , comme un air de carte postale. Mais l’effet est réussi, les visiteurs approchent.

20160302_163708

Véronique Charabie, est Agricultrice, dans la Canne à sucre. Comme les agriculteurs en France, elle est en difficulté, la canne à sucre n’est plus aussi rentable qu’avant. Elle accompagne les représentants de la Chambre d’Agriculture Guadeloupe. Habillée en tenue locale blanche de type créole, elle fait sensation devant sa cabane avec un balisier rouge; elle présente fièrement le patrimoine vestimentaire de sa région.

Au Stand de la Guyane, les clients viennent faire leur marché, c’est ce que pense Maëlane, qui vit à Paris. Elle, et sa famille musicienne, sont de la Guyane.

20160302_164404

Aujourd’hui, tête « marée » et robe locale, avec sa collègue Kethline (à droite),  elles vendent des plats cuisinés. Les Guyanais de Paris achètent du Kwak, des Cubis de Rhum, qui viennent de Guyane, spécialement  pour le Salon de l’Agriculture.

20160302_152104

Vendredi, sera la « Journée de la Guyane ».  Au programme, dégustation, buffet cocktail, les chanteurs, Christ Combette et Sylviane Cédia sont invités et un Carnaval de Touloulous clôturera cette journée.

20160302_152256

Au Pavillon 7.1, l’Agriculture s’associe avec le charme pour le bonheur de la clientèle qui vit en métropole. Il reste encore quelques jours pour s’initier, déguster et apprécier le talent des professionnels agricoles des Outre-mer. 700 000 personnes sont attendues à ce 53ème Salon de l’Agriculture à Paris, qui ferme ses portes samedi 06 Mars à 19h.

*UGPBAN : Union des Groupements des Producteurs de Banane de Martinique et de Guadeloupe

53ème Salon de l’Agriculture au Parc des Expositions de Paris – Porte de Versailles

Dorothée Audibert-Champenois

Galerie photo par Dothy A-Ch :