Génération What ? : Les jeunes ultramarins invités à partager leur vision du monde

Vues : 304

France Télévision lance un grand programme interactif pour dresser le portrait de la jeunesse des Outre-Mers : Génération What ? Initié par France Télévision, Upian et Yami 2, ce vaste et ambitieux projet veut, avant tout, « donner la parole aux jeunes entre 18 et 34 ans », a expliqué Augustin Hoareau, Directeur général de Martinique 1ère, lors d’une conférence de presse donnée hier soir, samedi 1er octobre, au Dream Cabaret, à Fort-de-France.

generation-whats

L’objectif est de dresser un portrait le plus fidèle possible des jeunes Ultramarins, quels sont leurs visions du monde, leurs attentes, leurs craintes, mais aussi leurs espoirs, quel rapport entretiennent-ils avec leur pays, leur identité, la citoyenneté, le sexe, la religion, autant de sujets personnels, sensibles, parfois tabous.

confwhat-3

Nadia Chonville, la sociologue responsable de recueillir toutes ces informations explique : « La population de Martinique est “vieillissante”, non parce qu’il y a plus de personnes âgées, mais parce que les jeunes quittent le territoire. » L’émigration est tellement forte que l’île est, avec le Limousin, le seul département français à perdre de la population. « Il est important de connaître les causes de cette émigration : quelles sont les différences de point de vue entre les jeunes qui sont restés et ceux qui ont émigré ? »

confwhat-4

Plusieurs ont déjà répondu à l’appel. Parmi eux, la boxeuse Kanelle Léger, le yoleur Loïc Mas, ou encore l’association Madin’ Jeunes Ambition, qui se place en fer de lance des réponses à cette grande enquête. Présent parmi le public de la conférence, l’artiste Wallace se dit lui aussi partisan d’un « contrepoids face à la société » afin que la jeunesse se fasse une idée d’elle-même, dans sa totalité.

confwhat-6

Le sondage, proposé sur le site http://www.generation-what.mq, est complètement anonyme. Il est composé d’une étape principale de 30 questions auxquelles, il est possible de répondre en moins de 15 min. Ceux qui le souhaitent peuvent poursuivre ensuite le questionnaire (environ 160 questions). Chaque jeune est fortement invité à répondre à cette enquête qui durera 6 mois, tout ceci pour faire avancer la science, et les outremers.

 

Texte et Photos : Mickaël Léonce