Les martiniquais Melissa Légitimus et Khris Burton défendent leur film à Cannes

Vues : 392

Khris Burton, avec son court-métrage « SO.C13.TY » et Mélissa Légitimus dans « Des Branches aux Racines », sont en compétition et donne à la Martinique une grande opportunité pour remporter un Dikalo d’or dans la catégorie du Flm Court au Festival International du Film Panafricain à Cannes.

Tous deux dans la catégorie des courts-métrages documentaires, ils sont dans la sélection officielle pour les récompenses panafricaines qui seront décernés ce dimanche 22 avril 2018 lors de la cérémonie de clôture du 15ème Festival International du Film Panafricain.

Melissa Légitimus est une artiste-graphiste originaire de la Martinique. Avec plusieurs afro-descendants, la jeune femme témoigne sur différentes questions qui touchent son identité et son positionnement comme personne panafricaine.

Dans « Des Branches aux Racines », le film court, écrit et réalisé par Antoine Forcade, elle est interrogée, entre autres, sur ses racines africaines, sur la question de l’assimilation, de la quête identitaire et sur son expérience de femme noire en France et dans le monde. comme ses camarades qui dénoncent, la pensée unique, le fait « d’épouser le seul modèle français » en s’éloignant de sa propre identité, l’antillaise explique « qu’il est difficile de se mettre dans la peau d’un autre ».

Difficile pour les afro-descendants de comprendre l’indifférence de certains qui s’éloignent de leur background. Incompréhension des autres comme Dieudonné, Christian Ozellat, Assa Traoré, , Simon Tegda, Kevin Donat, Melissa Legitimus, Antonia David, Corinne Katché  ou Ameni Salles qui milite pour que l’Afrique redevienne un jour, ce qu’elle était il y a très longtemps, le « Phare » du monde.

Pour l’humoriste Dieudonné, l’avenir ! C’est l’Afrique !

Le cinéaste Khris Burton a lancé la compétition avec son film projeté lors de la cérémonie d’ouverture. Programmé durant la nuit du court-métrage au Théâre Alexandre III, le film « SO.C13.TY » met en scène John, un citoyen qui vit dans une société robotisée et qui seul sur une île déserte, doit survivre en retrouvant son humanité.

La Guadeloupe attend également une récompense avec Tourments d’amour de Caroline Jules où la guyanaise Stana Roumillac (ci-dessous) tient un des rôles principaux.

Avec Cynthia Saint-Fleur Haïti est présent au Festival Panafricain, la comédienne joue et réalise respectivement : « Soulmates – Âmes Soeurs) et « Sélection naturelle ».

Reportage Dorothée à Cannes Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy


Images Dothy