Les moteurs des avions Boeing 787 sont susceptibles de s’arrêter en plein vol

Vues : 1280

Une consigne urgente de navigabilité émise par l’Agence de l’Aviation Américaine (Federal Aviation Administration) alerte sur une grande défaillance chez l’avionneur américain Boeing. Les avions Boeing 787 équipés de moteurs de la Générale Electric, sont susceptibles de s’arrêter en plein vol.

Les autorités américaines demandent impérativement à l’avionneur, de modifier les moteurs de ses longs-courriers (787) nouvelle génération.
Aux États-Unis, seuls 43 avions sont concernés, mais au total 176 appareils de 29 compagnies sont équipés de ces moteurs dans le monde.

C’est à la suite d’un incident grave d’un Boeing de la Japan Airlines que la FAA (Agence de l’aviation civile américaine) a émis de sérieuses inquiétudes sur les moteurs des 787 entièrement fabriqués en matériaux composites.

Sur son site internet, l’Agence américaine a signalé (dans une consigne de navigabilité), un incident de navigation survenu le 29 janvier durant un vol de Japan Airlines. Le dream-liner desservait la ligne Vancouvert (Canada) – Tokio (Japon)
L’avion volait à 20 000 pieds (6096 mètres) d’altitude, quand l’un des moteurs s’est arrêté soudainement. Le crash a été évité quand l’équipage a remis en marche un ancien moteur, qui équipait l’avion. Il a pu se poser quelques minutes après l’incident.
Malgré les efforts du pilote et de son équipe, le moteur GE (Général Electric) du 787, ne s’est jamais rallumé.

L’enquête sur l’accident de la Japan Airlines, avaient révélé qu’une accumulation de glace dans les aubes de l’appareil était responsable de cette panne.

Selon FAA (Bureau des enquêtes américaines), « l’éventualité d’une panne des deux moteurs des 787, pour le même problème, est une question de sécurité urgente ».

La modification doit-être faite d’ici septembre, précise Rick Kennedy, le porte-parole de General Electric, le fabricant des moteurs concernés.

Dorothée Audibert-Champenois


2 commentaires :

  1. ronald

    Donc l’avion possédait plusieurs moteur dont un vieux ? un des moteurs neuf tombe en panne et c’est grâce à l’ancien moteur qu’on évite le crash…. pffff

    1. Ti Frère

      Non mais laisse tomber Ronald, c’est trop ça. Le truc a des « anciens » moteurs auxiliaire quoi.
      Comment créer un vent de panique pour certain passagers. Moi je dis que c’est gros oiseau peuvent à la limite planer.

Les commentaires sont fermés