Les négociations se poursuivent à la CTM

Vues : 180

L’intersyndicale et la délégation de la CTM sont toujours en négociation et il semblerait que les choses avancent dans le bon sens. Petit récapitulatif de la situation. De nouveaux points seront abordé demain (16 mars).

Le lundi 12 mars, l’intersyndicale a discuté de sa plateforme revendicative avec la délégation de la CTM. Les échanges ont duré 6 heures. Puis c’est une délégation composée exclusivement d’élus et du Directeur Général des Services qui s’est entretenue avec l’intersyndicale pendant plus de deux heures. Ce jour-là, tous les points évoqués dans la plateforme ont pu être abordés et traités.

Un protocole de fin de conflit devait être rédigé dès le lendemain, mais de nouvelle demande ont fait surface et les négociations ont repris. Mercredi (14 mars) l’intersyndicale a conditionné la discussion sur l’ensemble de la plateforme à deux préalables : le retrait de l’arrêté portant organigramme et l’annulation de la nomination des chefs de service. Le chantier des ATTEE débutera normalement demain (vendredi 16 mars).

La Collectivité souhaite que ces travaux soient finalisés et présentés au Comité Technique au mois de mai. La CTM a déclaré dans un communiqué de presse envoyé hier soir :

 « Il convient de rappeler qu’en matière de Ressources Humaines, différents chantiers (régime indemnitaire, horaires, évaluation et critères d’avancement, plan de formation,….) sont d’ores et déjà engagés. Celui relatif au plan de formation pluriannuel a donné lieu à un projet qui devait être présenté aujourd’hui au Comité Technique qui n’a pu se tenir dans le contexte actuel. Celui concernant l’harmonisation des horaires poursuit ses travaux. Le groupe de travail Comité Œuvres Sociales (COS), élu par 40 % du personnel, a fixé au 18 avril la tenue des élections constitutives du COS. Le report demandé par l’intersyndicale ne relève pas de la CTM. Il faut noter cependant l’attente du personnel quant à la mise en place du COS. Les élus restent à l’écoute et attentifs à la situation du personnel. Ils sont conscients des difficultés rencontrées par les agents dont certaines remontent à plusieurs années. »