Les sapeurs pompiers de Martinique se mobilisent à nouveau

Vues : 377
cgtm-sapeurs-pompiers

Les sapeurs pompiers de l’île sont en colère. Ils en ont assez de travailler avec du matériel en mauvais état. Pour exemple, ils déclarent que quasiment tous les véhicules du centre de secours de Fort-de-France sont en panne et les hommes du feu veulent prévenir la population que leurs « vies sont en danger. »

Ce matin un débrayage a eu lieu en ville mais le mouvement risque de se durcir demain. Le syndicat CGTM des sapeurs-pompiers appelle à une grande mobilisation, ce mercredi 30 novembre 2016. Le rendez-vous est donné au centre de secours de Fort-de-France à 7 heures.

Blocage de la ville capitale ou pas, pour le moment nous n’avons pas de précisions sur la forme que prendra cette mobilisation. Ci-dessous leur tract :

greve-pompier-fort-de-france


1 commentaires :

  1. Nicolas

    C’est vrai que les sapeurs pompiers sont dans une situation critique!
    Matériels usagés , manque d’effectifs .Il ne me sortira pas de l’idée
    que ces messieurs ne savent pas faire la part des choses.
    Comment comprendre que pendant ces cinq dernières années alors que le matériel n’ était déjà pas florissant, un
    manque d’effectif criant, ils accomplissaient leurs missions sans broncher. Il faut dire que c’était avant et ils partageaient, pour certains, les idées et les inactions de l’ancien exécutif . Pourtant, la nouvelle majorité semble avoir fait le nécessaire en ce qui concerne le matériel même si celui-ci ne sera effectif que dans quelques mois? Des concours programmés en ce qui concerne les effectifs .Alors, pourquoi subitement cette impatience à tout vouloir tout de suite et ces manifestations intempestives et incongrues? Est-ce une manière de blocage pour faire croire que avant c’était mieux?
    Il me semble que parfois, nous les hommes, nous nous laissons dépasser par les événements et nos attirances pour certaines personnes , nos idées politiques que nous pensons claires, pures polluent notre libre arbitre. Et, cela
    nous entraîne à prendre la mauvaise décision et aller à l’encontre de ce qui pourrait être bon pour le pays!
    Hier, cinq ans d’attente dans le silence. Aujourd’hui, quelques mois d’attente, c’est trop et ça fait peur….

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *