Grève des taxis collectifs ce lundi 05 Octobre

Vues : 185

Les taxis collectifs appellent à nouveau à la mobilisation sur les routes de Martinique dès 05 heures du matin, ce lundi 05 octobre 2015 l

Après une pause de plusieurs semaines, les syndicats lancent un énième appel « à se réveiller et organiser la riposte ».

Les deux organismes syndicaux, l’O.S.T.P.M et l’U.S.E.T vont donc tenter un nouveau coup de force pour se faire entendre. Ci-dessous les points de rassemblement ce lundi 05 octobre 2015 depuis de 5h du matin :

– Pour les Taxis du Sud : Rassemblement Pont de la Lézarde
– Pour les Taxis de Nord Atlantique : Rassemblement Mahault.
– Pour les Taxis du Nord Caraïbes : Rassemblement Place de la colline

Communiqué des syndicats :

Dans un courrier en date 17 septembre 2015, envoyé à l’ensemble des Taxis-Collectifs, Madame La Présidente du Conseil Général nous indique avoir octroyé à l’ensemble des transporteurs une aide à la cessation d’activité de 80 000€.
La délibération du Conseil Général, indique que le paiement de cette aide est subordonné au mandat donné à Madame La Présidente de solliciter le cofinancement du nouveau dispositif mis en place pour les transporteurs et indique qu’elle sera attribuée « dans la limite des crédits disponibles ».
Ce qui signifie qu’à cette date elle ne peut garantir le montant annoncé aux transporteurs.

Nous revendiquons la légitimité syndicale, en dénonçant l’usage de méthodes qui bafouent nos droits, dont l’objectif final est d’abuser des petites entreprises par une présentation qui a pour but d’induire en erreur les entrepreneurs de transports.

Un « taxi-collectif » :
C’est un ENTREPRENEUR qui assure une mission publique de transport pour les Martiniquais depuis les années 60. Pour cela, il a dû contracter des investissements lourds, sans aide de l’Etat, à ses risques et périls.

Et « an ba fèy », sans le consulter, les instances politiques réorganisent le système de transport et lui prend son travail.
Désormais, TCSP et transport maritime, gérés par des multinationales prennent le relai. Pour eux des millions d’euros de financement et de subventions, et pour les taxi-collectifs rien ou presque !

Les entrepreneurs Taxi-collectifs continuent à amplifier la mobilisation par leur action de grève.
« Nou pé ké rété la ka gadé teknologi ka pasé »

 


2 commentaires :

  1. Tefnout

    J’espère que le Préfet réagira comme il l’a fait pour les gardiens de prison pour assurer non seulement notre sécurité mais aussi notre libre circulation.

  2. paindoux

    M. Le Préfet, j’espère que lundi matin je pourrai me déplacer comme je veux ?? pas d’entraves venant de ces messieurs de taxicos. Vous enverrezles forces de l’ordre pour dégager les différents points de l’île.

Les commentaires sont fermés