Lettre de Serge Letchimy à Vincent Peillon, Ministre de l’Education

Vues : 1

Vincent Peillon

Monsieur le Ministre,

Je suis interpellé par les représentants d’une coordination de l’ensemble des syndicats des personnels de l’éducation nationale regroupés dans le « front commun de l’éducation ».

Au cours de  l’entretien que je leur ai récemment accordé, ils m’ont fait état de la situation alarmante de l’éducation en Martinique, et particulièrement au regard des modalités de gestion de leur carrière et de la réussite éducative des jeunes qui leur sont confiés.

Les informations portées à ma connaissance sur les résultats aux examens très inférieurs aux moyennes nationales, le taux de redoublement en seconde, le taux de réussite au baccalauréat, le décrochage scolaire, indiquent clairement que la situation de l’École en Martinique est loin de répondre à cette nécessité de réussite, d’excellence qu’attendent nos jeunes.

A ce sujet, j’ai eu l’occasion d’interpeller votre prédécesseur sur la validité des choix effectués dans les Territoire d’outre-mer et singulièrement en Martinique.

Au moment où la politique scolaire en France va prendre de nouvelles orientations, le Front commun de l’Education demande d’être reçu collectivement par vous.

Pour votre parfaite information, je vous fais tenir ci-joint un exemplaire de la « Lettre ouverte du Front commun de l’Education » ;

Je vous remercie par avance de la bienveillante attention que vous porterez à leur démarche, et reste en attente des suites que vous souhaitez donner à leur demande.

Je vous prie de croire, Monsieur le Ministre, en l’assurance de ma haute considération.

Serge Letchimy Député de Martinique / Président du conseil régional