L’homme d’église de Ducos remis en liberté et placé sous contrôle judiciaire

Vues : 759

L’ancien sacristain de Ducos a été libéré mardi dernier (19 avril). Il a passé près de deux mois en détention provisoire au centre pénitentiaire, suite à deux plaintes pour viol et atteintes sexuelles sur mineur.

Le jeune homme de 29 ans a obtenu sa liberté après un passage chez le juge des libertés et de la détention. Ce dernier a estimé que le placement en détention provisoire n’était plus justifié. L’ancien sacristain est toujours mis en examen pour des faits de viols et d’atteintes sexuelles. L’instruction se poursuit dans cette affaire qui a secoué la commune ducossaise.

Il est placé sous contrôle judiciaire : ne plus résider à Ducos, ne pas entrer en relation avec les victimes et leurs familles, ne pas quitter la Martinique, pointer tous les 15 jours au commissariat de police du Lamentin, ne pas se livrer à l’activité de sacristain dans aucune paroisse et faire l’objet d’un suivi par un psychologue. Cette décision pourra lui permettre de préparer sa défense de façon plus efficace.

Tout a commencé avec les plaintes des parents de deux jeunes filles âgées de moins de 15 ans. La nouvelle avait bouleversée toute la communauté religieuse de la commune ainsi que ceux qui fréquentent la paroisse de Ducos. Le jeune homme était apprécié et connu de tous. Il aurait commis des actes de pénétration sexuelle en décembre 2015 sur une des victimes et des atteintes sexuelles sur la deuxième, entre juillet 2014 et juillet 2015.

A.G

Photo d’illustration