L’île de Montserrat lance le dollar (caribéen) numérique avec la Start-Up Bitt

Vues : 182

« L’utilisation de l’argent, comme nous le savons tous, comporte des risques et des coûts associés. Il coûte de l’argent pour imprimer de l’argent, économiser de l’argent et se promener avec n’est pas sans risque » depuis cette déclaration du Premier ministre de Montserrat, l’île utilise le paiement numérique en blockchain avec une Start-Up barbadienne.

Donaldson Romeo, le Premier ministre de Montserrat a signé un protocole d’accord avec la Start-Up Bitt*, basée à la Barbade, pour créer un système de paiement numérique sur la petite île, située au Nord-Ouest de la Guadeloupe.

Mr Roméo, également ministre des Finances de Montserrat a signé un contrat avec l’entreprise caribéenne pour une période initiale de trois ans.
Selon l’annonce publiée sur Facebook, grâce à cet accord, Bitt pourra collaborer non seulement avec le gouvernement et d’autres entreprises nationales mais aussi avec les branches du secteur privé, les banques commerciales et la Banque centrale des Caraïbes orientales (ECCB).

Les consommateurs qui utilisent déjà, le porte-monnaie mobile mMoney de Bitt pour envoyer de l’argent à leurs «proches» à Montserrat ou au sein de la Eastern Caribbean Currency Union (ECCU)* (pour effectuer des paiements pour des biens et services), peuvent depuis le mercredi 21 février 2018, le faire gratuitement.

Le programme pilote comprendra une étude de faisabilité destinée à tester la viabilité et la fonctionnalité du Digital Caribbean Caribbean Dollars (DXCD) dans l’écosystème financier.

«Les habitants de Montserrat bénéficieront d’une inclusion financière accrue et d’une réduction significative de leurs besoins en liquidités pour effectuer des paiements de biens et de services, ou comme moyen d’épargne. Toute personne disposant d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordinateur pourra désormais effectuer ces transactions nationales de manière sécurisée, efficace et numérique. » a déclaré, Donaldson Romeo, le premier ministre de Montserrat.

*MMoney de Bitt serait disponible en téléchargement gratuit sur Google Playstore ou Apple App Store.

*L’ECCU de l’Organisation des États des Caraïbes orientales concerne Antigue-et-Barbuda, la Dominique, de la Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-Grenadines. Il est sous la supervision de la Banque centrale des Caraïbes orientales. Les pays membres utilisent en monnaie commune, le dollar des Caraïbes orientales.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesJamaicaObserver