L’incompréhension du candidat martiniquais après la finale du concours national « MMM en 180 secondes » :

Vues : 2232

Hier (jeudi 28 juin), Stephen Masson, 25 ans, professeur des écoles stagiaire à l’Espé Martinique, a participé  au concours national « Mon Mémoire Meef en 180 secondes ». L’évènement se déroulait à Marseille, il était face à 27 autres Académies venues de toutes la France. Malgré un passage qui semblait avoir séduit le jury, le public et même certains candidats, le jeune homme n’atteint pas le podium. C’est l’incompréhension.

Certains diront qu’il est mauvais perdant, d’autres diront qu’il a raison. En tout cas Stephen Masson n’est pas resté silencieux après l’annonce du vainqueur. Il y va de sa propre analyse pour expliquer les résultats. Il faut rappeler que le candidat martiniquais est arrivé deuxième dans les votes du public. Derrière la candidate marseillaise qui était chez elle. Il livre ses impressions sur sa page Facebook :

Très fier d’avoir représenté la Martinique et obtenu la 2 ème place au prix du public sur 28 académies!

Malheureusement quand on vient de Martinique… ce prix est impossible à remporter à Marseille, face à la candidate locale. Grâce à vous tous, on a failli le faire, j’avais l’impression qu’on était 400 000 même si 8000 km nous séparaient (merci aussi aux votes de métropole) j’étais en ballotement avec la candidate de Marseille pendant toute la durée du vote, parfois en tête du classement mais, comme par hasard, le vote s’arrête quand Marseille passe devant et … L’emporte de quelques voix, 17 pour être exact ! (pas équitable avec le décalage horaire, il est 11h30 en Martinique et aucune heure de fin n’avait été déterminée)

J’ai réussi à convaincre une bonne partie des spectateurs présents mais vous connaissez la ferveur olympienne …(que j’admire même si je suis pour le psg)

En sortant de la salle, une grosse partie du jury vient me féliciter, les 3 lauréats du prix du jury sont tous surpris et me voyaient vainqueur… Pourtant je ne suis même pas sur le podium… Le top 3 se joue à la virgule prêt… Difficile à accepter quand on voit la composition du jury (personne ne représente l’outre mer…)

Certains diront « mauvais perdant » ? Peut-être! Néanmoins, j’ai réussi à faire rigoler la salle plusieurs fois en 180s en présentant une méthode pédagogique favorable à la réussite de tous les élèves ! La vidéo et les réactions des personnes présentes ou derrière leur écran parlent d’elles-mêmes…

Je tiens à remercier l’ESPE Martinique, l’Académie Martinique et ses partenaires pour m’avoir mis dans les meilleures conditions pour ce concours qui restera une expérience inoubliable. Je tiens à remercier Mr troadec, directeur de l’ESPE de m’avoir accompagné à Marseille et Madame Jougon qui était également à mes côtés.

Je remercie sincèrement Madame Clérence pour avoir géré la logistique, ainsi que Madame Bouaille et Madame Methelie pour le côté numérique et toute la communication autour de l’évènement.

Je n’oublie pas tous mes collègues professeurs des écoles en Martinique et tous mes amis qui m’ont soutenu.

Sé épi grinn diri nou ka plin sak diri – merci à tous, la prochaine fois sera la bonne pour la Martinique grâce à vous ! »

#mwakaBoss #ToutCeciEstLouche

Stephen Masson